a

Au top de la PIT !

 

Au top de la PIT !

Après avoir battu en finale du winner bracket l’équipe 6nakes sur le score de 3 à 1, Eagle Gaming affrontait de nouveau la formation européenne en finale de la troisième saison de l’Overwatch PIT Championship. 6nakes, pourtant victorieux contre l’équipe des CIS Hope en finale du loser bracket (3-1), s’est incliné ce samedi 9 juin face aux aigles à l’issue d’un match éprouvant résultant sur un cinglant 3-0. À plusieurs reprises, Eagle Gaming s’est fait quelques frayeurs mais ressort victorieux du match comme de la compétition.

Replay du match Eagle Gaming vs 6nakes.

Impossible n’est pas français !

Pour cet ultime affrontement, Eagle Gaming aligne sur le champ de bataille Leaf, Hqrdest, HyP, Lilbow, NiCOgdh et SuperPlouk, alors que 6nakes se compose de ChrisTFer, Hayko, Nesh, Asking, KodaK et khave. La première manche débute sur Ilios au niveau du phare avec une configuration tank pour les aigles, organisée autour de Hqrdest sur Zarya, SuperPlouk sur Reinhardt, NiCOgdh sur D.Va, Leaf sur Roadhog, HyP sur Moira et Lilbow sur Lucio. En face, 6nakes adopte une formation dive constituée de ChrisTFer sur Winston, Hayko sur D.Va, Nesh sur Pharah, Asking sur Hanzo, KodaK sur Zenyatta et khave sur Mercy. Premiers à s’approprier le contrôle du point, les aigles atteignent 21% avant d’être délogés et éliminés par les joueurs de 6nakes. Après plusieurs tentatives inefficaces et bien que le duo Hanzo/Pharah fasse des ravages, Eagle Gaming reprend la domination du point, bloquant par la même occasion le compteur des 6nakes à 72%. Alors que les aigles approchent les 100% en overtime, 6nakes sonne le tocsin à l’image d’Asking sur Hanzo qui s’approprie 3 kills comme la souveraineté de la zone. Dès lors, Eagle Gaming se projette sur le point pour arracher une victoire méritée, 100% à 99%. À signaler la belle opération de Leaf sur Roadhog qui a été déterminant en exterminant dès les prémices du combat la Pharah de Nesh alors que celui-ci aurait pu renverser l’issue du combat à l’aide d’un barrage de roquettes bien placé.

Lorsque le collectif Eagle Gaming s’exprime...

Pour la seconde manche prenant place dans les ruines, seul un changement est à noter avec Leaf enfilant son costume de Winston. Encore une fois, les joueurs d’Eagle Gaming sont les premiers à réclamer le contrôle du point. Cependant, après avoir engrangés 31%, les aigles se font tour à tour isoler et supprimer, laissant la zone sous l’emprise de 6nakes. Néanmoins, les français répondent de la meilleure des manières en liquidant un à un leurs adversaires, à commencer par la Mercy de khave, victime de la sauvagerie du Winston de Leaf. Dès lors, 6nakes marque l’arrêt à 27% tandis que la défense opte pour une stratégie ultra agressive allant jusqu’à la sortie du respawn des 6nakes. Néanmoins, ces derniers parviennent in extremis à s’imposer à la fin du long teamfight suivant alors que l’overtime venait de débuter. Après une tentative avortée par les missiles de Nesh et la mort de deux héros, Eagle Gaming cède la victoire 100% à 99%, les joueurs ayant tout simplement omis de contester la zone. La rencontre se poursuit autour du puits où Hqrdest et Leaf optent respectivement pour McCree et Brigitte. Pour la troisième fois consécutive, les aigles sont les premiers à contrôler le point. Toutefois, la manche semble à sens unique avec des teamfights systématiquement gagnés par les hommes de MoonL et Féfé, pilotés par une frontline dantesque composée de SuperPlouk et NiCOgdh. Ce dernier signe une autodestruction en overtime fauchant la Mercy de khave et le Winston de ChrisTFer. En infériorité numérique, 6nakes est forcé à s’incliner 100% à 0% permettant aux aigles de prendre la tête de la rencontre, 1 à 0.

Triple kills par autodestruction de NiCOgdh

La finale continue sur la carte hybride Eichenwalde. Eagle Gaming, dans le rôle du défenseur, choisit la composition SuperPlouk sur Reinhardt, NiCOgdh sur D.Va, Leaf sur Brigitte, Hqrdest sur Pharah, HyP sur Zenyatta et Lilbow sur Mercy. Dans le camp des assaillants, la composition de 6nakes ne change pas d’un iota. Après avoir débloqué aisément le payload, les serpents sont jugulés au niveau de la herse sous la pression des aigles qui exécutent une rotation efficace des ultimates. De plus, NiCOgdh fait de véritables ravages dans la backline tout en échappant de justesse à l’élimination. En fin de compte, 6nakes réussit à s’extirper du bourbier, mais malheureusement pour l’équipe européenne, le temps ne joue clairement pas en sa faveur. Alors que l’overtime est décrété, Eagle Gaming propose une défense acérée devant les portes du château, stoppant définitivement le convoi. Dès la première escarmouche au changement de side, Eagle Gaming donne le ton avec un triple kill de Hqrdest et le contre rondement mené de NiCOgdh sur la Pharah de Nesh. Contrairement à 6nakes, la progression du payload ne souffre nullement du goulot d’étranglement offert par le passage de la herse. Alors que les aigles se rapprochent du checkpoint, 6nakes annihile la phase d’attaque, renvoyant leurs opposants au spawn. Cependant, Eagle Gaming, dans un effort collectif amorcé par une autodestruction de NiCOgdh fauchant Hayko, enchaîne les kills et s’offre une occasion de remporter le match. Le score est alors de 2 à 0.

Vous ne passerez pas… la herse !

Coups pour coups

Les joueurs débutent la troisième manche sur le Temple d’Anubis. En attaque, Eagle Gaming choisit une configuration quadtank avec Hqrdest sur Zarya, SuperPlouk sur Reinhardt, NiCOgdh sur D.Va, Leaf sur Winston, HyP sur Moira et Lilbow sur Lucio. Pour les accueillir, 6nakes réitère sa formation passée avec une petite subtilité à savoir ChrisTFer sur Orisa, Hayko sur D.Va, Nesh sur Junkrat, Asking sur Hanzo, KodaK sur Zenyatta et Khave sur Mercy. Bien que 6nakes oppose une défense tenace face aux assauts répétés, Eagle Gaming parvient à la suite de trois tentatives à valider le point A. Sur le second point, le combat tourne rapidement à l’avantage des aigles. Le graviton lancé par Hqrdest mettra un terme définitif aux négociations en supprimant pas moins de 4 ennemis. Les deux objectifs sont validés avec une time bank de 4 minutes. Désormais en défense, Eagle Gaming cède précipitamment le point A, notamment à cause de Hayko sur D.Va liquidant les deux supports Lilbow et HyP. Sur le point B, chaque flèche d’Asking fait mouche, écartant et désynchronisant totalement ses adversaires des combats. 6nakes égalise avec 2 à 2 et obtient une confortable time bank de 5 minutes et 46 secondes. De nouveau en attaque, Eagle Gaming se lance à l’assaut du point A et le valide en moins d’une trentaine de secondes sans perdre le moindre élément. Piqués au vif par la manche précédente, les aigles démontrent tout leur savoir-faire en se projetant dans la foulée sur le point B pour profiter des temps de réapparition. Finalement, la formation française valide le second point avec une time bank de 3 minutes et 5 secondes soit un véritable exploit dans la compétition. À la manche suivante, bien qu’elle ait validé les 2 tiers du point B, l’attaque des 6nakes se heurte à un véritable mur personnifié par Hqrdest sur Zarya qui achève pas moins de 5 joueurs adverses. Seulement, 6nakes se ressaisit collectivement et pousse son offensive jusqu’au bout, comptabilisant une time bank de 3 minutes et 37 secondes.

Eagle Gaming a validé les deux points du Temple d’Anubis en seulement 1 minute et 25 secondes.

Le score est alors de 4 à 4 lorsque Eagle Gaming attaque une troisième fois. Après une tentative infructueuse, les aigles imposent leur rythme et obtienne un team kill comme le point A tout en conservant pas moins de 4 ultimates. Sur le point B, le combo graviton de Zarya/Frappe du dragon d’Hanzo stoppe net l’avancée des aigles. Une fois reformé, le groupe créé l’exploit en anéantissant la défense. Néanmoins, alors qu’un premier tiers est validé, pas moins de trois joueurs d’Eagle Gaming sont brutalement déconnectés du jeu. Après une pause d’une dizaine de minutes, le match reprend avec l’entrée du capitaine KnOxXx et de GetAmazed aux postes de SuperPlouk et NiCOgdh. Déstabilisés par cette déconvenue, les aigles parviennent uniquement à valider un second tiers. Néanmoins, lors de la phase d’attaque des 6nakes, les joueurs ont su pallier à cette difficulté et s’adapter aux circonstances. Les assaillants font face à la pugnacité des aigles en défense et n’obtiennent la validation du point A qu’avec une time bank d’une minute et 9 secondes. Finalement et ce malgré 5 ultimates, 6nakes n’égale pas les 85% de contrôle obtenu précédemment par Eagle Gaming. À préciser que c’est de justesse avec l’intervention de KnOxXx et de sa rage primordiale sur la zone en overtime que les aigles remportent la manche, la carte et le match.

finalepit_1_article
Un parcours sans fautes.

Ainsi, Eagle Gaming affiche une impressionnante série de victoires sur cette troisième saison de l’Overwatch PIT Championship avec 4 matchs gagnés pour 0 défaite et une seule carte perdue. Une performance venant effacer les résultats de sa participation en saison 2 (qualifié dans un premier temps, puis éliminé en demi-finale du lower bracket), mais aussi confirmer son statut d’équipe de classe européenne. Par ailleurs, en accumulant des victoires face à des joueurs professionnels ou semi-professionnels, les aigles et le staff s’inscrivent dans les meilleures dispositions afin d’aborder avec sérénité la prochaine saison des Overwatch Contenders Europe qui débutera le 2 juillet prochain.

 a