a

Cette fois, c’est la bonne !

 

Cette fois, c’est la bonne !

Après avoir précédemment échoué en finale du deuxième Qualifier, Eagle Gaming Red est parvenu à remporter tous ses matchs lors de la troisième session ce week-end. Ils rejoignent ainsi leurs coéquipiers d’Eagle Gaming Blue, également qualifiés pour les phases finales de la compétition. Composée du capitaine KnOxXx, GetAmazed, Flippy, baud, PiPou et zYKK (remplaçant temporaire), la formation a amplement mérité sa place dans le dernier carré du tournoi.

Replay du match Eagle Gaming vs E-Thlete.

Deux fois 3-0 égale finale

En quart de finale, les joueurs de la structure Eagle Gaming Red rencontraient E-Thlete, une formation constituée de Task, Bionix, Ahé, Faenor, GeneralDelta et Player99. Pour débuter les hostilités, les joueurs se sont affrontés sur la carte de contrôle Oasis au niveau du centre-ville. E-Thlete signe une très belle entrée en matière en parvenant à tenir la dragée haute aux aigles. Néanmoins, ils cèdent le premier point sur le score de 100% à 85%, Eagle Gaming Red profitant d’une composition adverse soutenue uniquement par la Mercy de Player99. Sur le point de contrôle situé dans l’enceinte de l’université, les affrontements sont beaucoup moins partagés à l’instar du quadra kills de PiPou en mode Battle Mercy. Avec une seconde manche 100% à 27%, les aigles sécurisent la première carte. Sur Numbani, E-Thlete endosse le rôle de l’attaquant. Après plusieurs tentatives tuées dans l’œuf par une défense intraitable, les assaillants réussissent à débloquer le payload, mais échouent à quelques mètres du second point. zYKK sur Pharah comme Flippy sur McCree ont été décisifs avec leurs ultimates, renversant les rapports de force et empêchant les joueurs d’E-Thlete de s’exprimer. Au changement de side, les aigles déroulent et offrent une phase d’attaque sans fautes, résultant sur un second point engrangé. La gestion des ultimates, une cohésion d’équipe solide et la vigilance des deux supports Baud et PiPou auront eu raison de la ténacité d’E-Thlete.

Le score est de 2 à 0 lorsque la partie reprend dans les jardins de la carte de contrôle Lijiang Tower. Premiers sur le point, les aigles font preuve chacun à leur tour de talent, jugulant toutes possibilités d’attaque. Dès lors, la manche est gagnée sur le score sans appel de 100% à 0%. Sur le point du Control Center, une fois le premier teamfight remporté, Eagle Gaming Red opère une défense ultra agressive en allant chercher leurs opposants à la sortie du spawn. Encore une fois, les aigles démontrent une certaine domination dans la gestion des ultimates, empêchant E-Thlete ne serait-ce que de contester le contrôle du point. Les aigles remportent le match sur le score de 3 à 0.

Replay du match Eagle Gaming Red vs Doliprane 1000MG

En demi-finale, Eagle Gaming Red, menée par le capitaine KnOxXx, s’est heurtée à l’équipe Doliprane 1000MG qui alignait Mpé, Utôpia, NULL, Osnazeni, CocoLapin et Toaddd. À signaler le remplacement temporaire de PiPou par Kyb au sein des aigles. Le match démarre sur la carte d’escorte Route 66 avec les joueurs d’Eagle Gamin Red en attaque. Ces derniers obtiennent les trois points avec une time bank de 1 minute et 17 secondes, grâce notamment aux deux snipers zYKK sur Hanzo et Flippy sur Widowmaker qui procèdent à un véritable massacre dans la backline adverse. En défense, Eagle Gaming Red ne tremble pas, le payload échouant à une dizaine de mètres du premier point. Les aigles prennent, dès lors, la tête de la rencontre avec une carte d’avance. Dans les ruines d’Ilios, les affrontements sont plus disputés avec des Doliprane 1000MG plus impactant, à l’instar de la Tracer jouée par Osnazeni. Toutefois, Eagle Gaming Red remporte un teamfight crucial en fin de partie et conserve l’ascendant. Au final, la manche s’achève sur le score de 100% à 99%. Au niveau du puits, même si Doliprane 1000MG s’est accaparé pendant quelques secondes la souveraineté du point, la composition Widowmaker de Flippy/Pharmercy semble imbattable. En définitive, Eagle Gaming Red remporte cette seconde manche sur le score de 100% à 40%. Mécaniquement comme tactiquement, les aigles se montrent impériaux à l’instar du Zenyatta de Baud.

Sur le troisième champ de bataille, Hollywood, Doliprane 1000MG propose une défense agressive au contact du payload comme, par exemple, l’action menée entre le premier et second point en combinant la frappe du dragon lancée par Osnazeni et un graviton d’Utôpia qui offre 4 éliminations. En fin de compte, la phase d’attaque d’Eagle Gaming Red aboutit et comptabilise 3 minutes et 4 secondes dans la time bank. Au changement de côté, Doliprane 1000MG, porté par un Osnazeni phénoménal sur McCree, débloque la progression du payload et joue à armes égales avec Eagle Gaming Red. Néanmoins, aux abords du dernier checkpoint, les assaillants doivent s’y prendre à deux fois pour obtenir le point avec une time bank temporisée à une minute. Malheureusement, pour leur seconde attaque, Doliprane 1000MG fait face à des rapaces affamés et n’obtiennent qu’un peu plus de 50% du premier point. Dès sa première attaque, Eagle Gaming Red annihile l’opposition et dépasse la marque. Sans grandes surprises, les aigles remportent cette demi-finale où quelques tests (tactique, choix des héros etc…), certainement sous la houlette des coachs MoonL et Féfé, semblent avoir été menés en conditions de tournoi...

Replay du match Eagle Gaming Red vs Gamewave.

Objectif qualification

En finale, Eagle Gaming Red était opposée à l’équipe Gamewave, déjà rencontrée lors du deuxième Qualifier de l’Omen by HP Trophy. Cette dernière, composée d’Ezel, YggDrasille, Soow, wSerious, Zabu et Deylen, avait alors perdu la demi-finale face aux aigles. La première manche prend place dans l’université d’Oasis. Eagle Gaming Red mène une belle stratégie résultant sur un 100% à 0% avec un finish en apothéose via un graviton lancé par GetAmazed uniquement pour empêcher l’adversaire de contester la zone. Au niveau du centre-ville, le point de contrôle passe d’une main à l’autre. Au final, après un long combat où les kills s'enchaînent de part et d’autres, les aigles remportent la manche sur le score de 100% à 99% et prennent la tête de la rencontre avec 1 à 0. Sur Hollywood, c’est Gamewave qui entame les hostilités en tant qu’attaquant. Devant l’opiniâtreté d’une formation défensive triple tanks/triple supports, les assaillants sont à la peine et débloquent le payload avec seulement un peu plus de 2 minutes et 50 secondes dans la time bank. Toutefois, la progression sera stoppée net à quelques mètres du second checkpoint, devant lequel les joueurs de Gamewave succombent sous la précision des roquettes de Flippy sur Pharah. Au changement de side, le bulldozer Eagle Gaming Red se met en branle sous l’impulsion d’une frontline dévastatrice. Ainsi, les aigles prennent le large avec 2 à 0.

eaglegamingred_1_article
Pour la première fois, les aigles ont joué en compétition sur Rialto.

En troisième carte, les spectateurs du stream ont pu découvrir la chaleureuse Ilios avec une première manche à l’ombre du phare. Les deux formations 3-3 se font face, mais c’est bien Gamewave qui prend l’ascendant et semble dicter son rythme pour la première fois de la rencontre. Ceux-ci remportent la manche sur le score de 100% à 96%. Dans les ruines, Eagle Gaming impose sa domination à l’aide des snipers zYKK sur Hanzo et Flippy sur Widowmaker, même si Gamewave parvient à deux reprises à s’approprier le contrôle du point. Eagle Gaming Red égalise sur le score de 100% à 64%. C’est au niveau du puits que les deux formations vont devoir se départager. Bien plus incisif et efficace notamment sur les ultimates, Gamewave sonne la révolte en obtenant un 100% à 0% et revient timidement au score avec 2 à 1. Dès lors, la finale continue sur la toute dernière création cartographique des équipes de développement de Blizzard à savoir Rialto. La première phase d’attaque assumée par Gamewave échoue sans même valider le premier checkpoint. Les longues rues effilées de Venise ont profité à la Widowmaker de Flippy, boostée par la Mercy de Kyb, mais aussi au duo Orisa de KnOxXx/Zenyatta de Baud. En attaque, Eagle Gaming Red doit s’y prendre par deux fois pour atteindre l’objectif à la suite d’une action collective. Dès lors, les aigles se qualifient pour les phases finales sur le score de 3 à 1. Pour rappel, trois des quatre équipes prévues se sont qualifiées : Eagle Gaming Blue, Primate et pour finir Eagle Gaming Red. Une dernière session de qualification aura lieu ce week-end prochain, le 16 et 17 juin alors que les phases finales de la compétition se joueront les 23 et 24 juin, à Paris.

 a