a

Des phases de groupe survolées

 

Des phases de groupe survolées

Ce lundi 9 avril, les joueurs d’Eagle Gaming ont réussi à remporter leur dernier match de saison régulière contre Mosaic eSports sur le score sans concessions de 4 à 0. Sur ces Contenders Europe, la formation 100% francophone est la seule restée invaincue et prend ainsi la tête de son groupe B comme celui du classement général devant Angry Titans, CIS Hope et British Hurricane. Retour sur un match au cours duquel Eagle Gaming impressionne une nouvelle fois par ses joueurs talentueux et ses stratégies audacieuses…

Replay du match Eagle Gaming vs Mosaic eSports.

Ilios : abnégation et résistance

Pour cette première carte avec un point de contrôle au niveau du puits, les deux équipes adoptent des compositions classiques. Côté Eagle Gaming, les joueurs réitèrent leur formation éprouvée avec KnOxXx sur Winston, GetAmazed sur D.Va, NiCOgdh sur Tracer, HyP sur Moira, PiPou sur Lucio et Flippy sur Sombra. En face, Mosaic eSports adopte la même posture avec ChrisTFer sur Winston, Mono sur Lucio, SpoXez sur Sombra, fischer sur Tracer, Kodak sur Moira et Danii sur D.Va. Dès les premiers instants, NiCOgdh perd son duel de Tracer face à fischer, obligeant les aigles à jouer en retrait en attendant le retour du DPS. Alors que le point est désormais disponible, les deux formations s’écharpent pendant un moment avant que Mosaic eSports ne finisse par céder, notamment grâce à un double kill de NiCOgdh et une coalescence utilisée par HyP. Eagle Gaming prend ainsi le contrôle de la zone avec 4 ultimates chargés. Seulement, Mosaic eSports compte bien renverser la vapeur en assassinant, coup sur coup, Flippy et HyP. Les aigles réussissent pourtant à encaisser cette attaque et renvoient l’équipe adverse au spawn alors que le compteur affiche plus de 50%. fischer tente de faire la différence en passant dans le dos de la défense et s’arroge un kill sur Winston à l’aide d’une bombe à impulsion, alors que ses coéquipiers Kodak et ChrisTFer tombent sous les attaques combinées de NiCOgdh et GetAmazed. En surnombre et appuyés à nouveau par la coalescence de HyP, les joueurs francophones liquident leurs opposants. Alors que l’overtime débute, les Mosaic eSports se jettent dans la bataille et arrachent deux kills sur KnOxXx et HyP grâce à l’IEM lancé par SpoXez. GetAmazed se fait étriller, permettant aux joueurs adverses de s’attribuer pour la première fois le contrôle de la zone. Après avoir résisté pendant quelques instants à la vague d’aigles, Mosaic eSports craque. Affaibli par la perte de Moira joué par Kodak, le second support Mono sur Lucio est écarté. Les kills s'enchaînent de part et d’autre, même si l’avantage est conservé par les aigles. Au final, la défense n’arrive pas à contenir l’attaque et s’effondre sous l’action collective d’Eagle Gaming, 1-0.

 

contendersday5_1_article
Le phare d’Ilios est le théâtre d’affrontements violents.

Le second point de contrôle prend place sous le phare alors que le seul changement à noter se fait pour Flippy sur Widowmaker. Ce dernier prend les hauteurs et commence son travail de sape sur les joueurs de Mosaic eSports. Dans ce premier team fight, bien que KnOxXx supprime son homologue adverse, les aigles sont expulsés manu militari de la zone avec l’élimination successive de l’intégralité de la formation, notamment grâce aux performances de la Sombra de SpoXez et de la Tracer de fischer. Mosaic eSport prend le contrôle du point et se place, dès lors, en position défensive. Flippy décide de revenir sur Sombra pour accompagner ses coéquipiers. Piqués à vif par cette cuisante défaite, les aigles s’avancent de concert, mais KnOxXx se projette seul dans les rangs de ses opposants et tombe, forçant ses partenaires à patienter en retrait. Alors que Mosaic eSports approche les 50%, Eagle Gaming sonne la charge à l’image de Flippy sur sa Sombra qui écarte la Moira de Kodak. Bien que PiPou sur Lucio, isolé, soit abattu par le duo ChrisTFer/SpoXez, les aigles, toutes griffes dehors, prennent l’ascendant dans cet affrontement et se portent sur le point. Les Mosaic eSports meurent un à un pour grappiller quelques pourcentages. Finalement, Eagle Gaming reprend le contrôle de la zone avec 4 ultimates en réserve alors que son opposant comptabilise 98%. SpoXez permet à son équipe de prendre l’avantage dans le team fight suivant en apportant un IEM au milieu de la formation tricolore. Impuissants sur cette action, HyP sur Moira comme PiPou sur Lucio sont éliminés, mais la bombe à impulsion de NiCOgdh fauche le Winston de ChrisTFer. Flippy sur Sombra choisi ce moment pour lancer son IEM, ce qui permet à KnOxXx de foudroyer Kodak. Les deux équipes enchaînent les éliminations, mais HyP avec sa coalescence met un terme à cette attaque en supprimant SpoXez. La barre des 50% est franchie lorsque les Mosaic eSports repassent à l’offensive. À l’aide de son ultimate chargé, NiCOgdh explose le Winston de ChrisTFer. Pour maximiser leurs chances de remporter la manche, les Mosaic eSports écourtent leur attaque en attendant leur joueur décédé. Les combats reprennent alors que le compteur affiche plus de 80% en faveur d’Eagle Gaming. Les aigles vacillent lorsque ChrisTFer supprime la Moira de HyP, suivi par le tank GetAmazed. Cependant, le capitaine des aigles, secondé par NiCOgdh et Flippy, fait des miracles et les Eagle Gaming parviennent à imposer leur rythme en anéantissant les Mosaic eSports. L’overtime est lancé alors que les renforts sont arrivés des deux côtés, mais Eagle Gaming, bien packé sur le point, est indéboulonnable et finit par annihiler toute l’équipe. C’est sur cette résistance enflammée que les aigles obtiennent la victoire et prennent la tête de ce match sur le score général de 1 à 0.

 

contendersday5_2_article
Toute compétition confondu, Hollywood est la carte qui possède le plus haut taux de victoire pour les aigles avec 75% de winrate.

Hollywood : le rouleau compresseur…

Sur ce mode hybride, ce sont les Mosaic eSports qui démarrent en attaque avec une quad tank composée de ChrisTFer sur Reinhardt, SpoXez sur Roadhog, Danii sur D.Va et fischer sur Zarya. Pour Eagle Gaming, concernant les changements, Flippy retente Widowmaker, PiPou se porte sur Mercy et HyP opte pour Zenyatta. NiCOgdh profite d’une faille pour se glisser à portée de tir et abattre la Moira de Kodak. Flippy concentre ses tirs sur Roadhog qui décède tandis que GetAmazed prend l’ascendant sur le Reinhardt. En sous-effectif, les Mosaic eSports se font étriper sans parvenir à éliminer ne serait-ce qu’un aigle. Dans cette seconde phase d’attaque, les Mosaic eSports changent de stratégie en passant par l’arrière au niveau de la terrasse afin d’atteindre ce payload. Le Roadhog de SpoXez est le premier à tomber sous les coups de GetAmazed. Bien que les kills s'enchaînent pour les deux compositions, NiCOgdh, HyP et GetAmazed débloquent la situation et repoussent à eux trois l’attaque. Flippy juge plus impactant de reprendre Sombra tandis qu’il ne reste plus qu’une minute et trente secondes à Mosaic eSports pour débloquer ce payload. Remontés à blocs, les assaillants renouvellent la tactique précédente. ChrisTFer manie son marteau avec brio et assassine la Mercy de PiPou alors que Roadhog profite du graviton posé par SpoXez pour descendre HyP. Les deux supports écartés du champ de bataille, Eagle Gaming succombe devant ces quatre tanks à l’image de NiCOgdh, mort au combat suite à un grab de Roadhog. Les défenseurs sont ainsi renvoyés au spawn et Flippy se reporte sur Sombra tandis que le payload peut enfin entamer sa progression avec trois minutes quarante de time bank.

Alors que la limousine s’engage dans le village western, la formation des Mosaic eSports revient sur les fondamentaux avec ChrisTFer sur Winston, SpoXez sur Widowmaker et fischer sur Tracer. Eagle Gaming défend agressivement au niveau de l’entrée à l’instar de HyP sur Zenyatta qui intercepte SpoXez et oblige les Mosaic eSports à patienter. Une fois rassemblés avec SpoXez fraichement relancé sur Sombra, les attaquants se remettent en marche, soutenus par une coalescence de Kodak. Vigilant, Flippy contre cette tentative à l’aide d’une IEM qui permet aux aigles de liquider ChrisTFer, Kodak, Mono et fischer. Lors de l’affrontement suivant, c’est encore une fois ChrisTFer qui tombe sous les balles de GetAmazed alors que le mur du son est utilisé par Mono. Bien que les éliminations s'enchaînent, HyP et Flippy prennent leur revanche en menant une contre-attaque dévastatrice. Cependant, Mosaic eSports se jette dans la bataille et fischer place une bombe à impulsion magnifique, supprimant HyP et NiCOgdh. Kodak sur Moira utilise également son ultimate pour enfoncer le clou en mettant hors combat KnOxXx. Eagle Gaming perd le combat, mais rassemble rapidement ses forces pour tenter d’enrayer cette avancée alors que le payload est à l’orée du deuxième point de contrôle avec une minute restante en faveur des assaillants. Les aigles contestent la validation du point à l’aide d’une transcendance de HyP. Mosaic eSports finit par craquer lorsque HyP écarte le Winston de ChrisTFer sur une volée d’orbes pendant que NiCOgdh expédie SpoXez au spawn. Dès lors, toute l’équipe périe alors que Danii en baby D.Va est maintenu en vie afin de désynchroniser la prochaine attaque. Bien en place sur le payload face à des ennemis désemparés, les aigles réussissent à tenir et la manche se termine sur un 1-0 en faveur des Mosaic eSports.

 

contendersday5_3_article
Sublime lancement synchronisé entre l’IEM de Flippy et l’autodestruction de GetAmazed.

Changement de side avec cette fois, Eagle Gaming dans le rôle de l’assiégeant. Question changements, les aigles optent pour des héros éprouvés avec PiPou sur Lucio, HyP sur Moira et Flippy sur Sombra. Côté défenseur, Mosaic eSports conserve sa configuration précédente. Après une longue phase de tirs avec le payload au centre des attentions, NiCOgdh débloque le kill feed avec une bombe à impulsion fatale sur la Sombra de SpoXez. La Tracer de fischer trouve elle-aussi une élimination sur HyP à l’aide d’une bombe à impulsion, mais celui-ci succombe sous la pression de GetAmazed. KnOxXx et Flippy se chargent ensuite du méca de Danii avant de sèchement l’abattre. Toute l’équipe est exécutée et Eagle Gaming démarre l’escorte de son payload. Mosaic eSports fonce à vive allure sur le pack ennemi, mais s’empale littéralement sur la front-line d’Eagle Gaming qui extermine le Lucio de Mono et le Winston de ChrisTFer. HyP clôt définitivement cette phase en supprimant Kodak sur Moira et fischer sur Tracer. Le payload circule rapidement dans le village western, alors que les aigles ont encore 4 minutes 30 secondes dans la time bank.

Les Mosaic eSports tentent d’enrayer cette progression. Après que Mono ait utilisé son mur du son, le méca de GetAmazed part en éclats tout comme son pilote. KnOxXx et HyP meurent également, obligeant les 3 survivants à battre en retraite. Le combat suivant est prestement remporté par la défense qui opère une action sans faute face à une équipe éparpillée. Par la suite, Flippy se fait pour la seconde fois consécutive tuer mais ses coéquipiers le vengent, à l’image de KnOxXx sur Winston qui s’arroge un triple kill en rage primordiale. Le payload s’engage sur sa dernière ligne droite lorsque les combats reprennent. Dès lors, Flippy sur les hauteurs et GetAmazed au sol, signent l’une des plus belles réalisations du match en coordonnant un combo IEM/autodestruction qui aura raison de SpoXez et Mono. Bien que Flippy se fasse cueillir par le Winston de ChrisTFer et que les renforts arrivés fassent preuve de ténacité, les Mosaic eSports sont incapables d’inverser la tendance et s’inclinent une seconde fois dans le match. 2 à 0 pour Eagle Gaming qui réalise une jolie performance collective.

contendersday5_4_article
Le point A est pris dès la première attaque pour les deux équipes.

Colonie Lunaire Horizon : l’aigle impérial !

En étant du côté des assaillants pour cette première manche, les Mosaic eSports vont tenter de s’imposer dans ce mode assaut. Et pour se faire, les joueurs rééditent la formation quad tank observée plus tôt. Pour l’équipe menée par le capitaine KnOxXx, quelques changements sont d’actualité : NiCOgdh sur Junkrat, HyP sur Zenyatta et PiPou sur Mercy. Très vite, les Mosaic eSports se positionnent sur le point de contrôle et récupèrent deux tiers de l’objectif sans que le sang ne coule. Finalement, c’est la Zarya de fischer qui permet au Mosaic eSports de valider l’intégralité du point en tuant à la suite GetAmazed et HyP. Le reste des aigles se fait étriller, notamment par un doublé de ChrisTFer. En toute logique et avec plus de 6 minutes et 30 secondes dans la time bank, les Mosaic eSports se ruent le point B, mais un pneumastic salvateur de NiCOgdh sur Junkrat tue le Reinhardt de ChrisTFer et le Lucio de Mono. Dans un même temps, boosté par la Mercy de PiPou, GetAmazed liquide la Zarya de fischer, forçant la composition adverse à prendre le temps de se regrouper. Pas moins de quatre ultimates sont ensuite lâchés de part et d’autres. Encore une fois, c’est l’action d’un aigle qui fait la différence, à savoir un triple kill magique sur une autodestruction de GetAmazed. La défense se replace sur les hauteurs pour accueillir comme il se doit la prochaine vague ennemie. Très rapidement, NiCOgdh en embuscade prélève la Moira de Kodak, puis achève le Reinhardt de ChrisTFer. Après avoir perdu son graviton vraisemblablement absorbé par GetAmazed, fischer passe sur McCree pour tenter de faire la différence alors qu’en face, HyP prends la voie des airs sur Pharah. GetAmazed, une nouvelle fois, se montre décisif en écartant le Reinhardt des Mosaic eSports. HyP, Flippy et KnOxXx récupèrent chacun une élimination. La défense tient bon alors qu’il reste encore plus de trois minutes et trente secondes. HyP repasse sur son Zenyatta et PiPou fait le choix d’une Ana.

 

contendersday5_5_article
L’autodestruction aéroportée de GetAmazed sur le point de faire trois victimes.

Pour cette phase d’attaque, les assaillants passent par la corniche, mais KnOxXx fait couler le premier sang sur le McCree de fischer alors qu’au sol NiCOgdh s’occupe du Lucio de Mono. L’avantage des Mosaic eSports fond comme neige au soleil alors qu’Eagle Gaming fait preuve d’un sang-froid exemplaire. Kodak s’arroge ensuite un kill à l’aide de sa coalescence sur Flippy et Mono utilise son mur du son pour pousser son équipe à entrer sur le point. Sur cette phase de défense, c’est au tour de HyP de s’illustrer sur son Zenyatta qui parvient par quatre fois à exécuter de superbes volées d’orbes meurtrières. Les Mosaic eSports n’entendent pas relâcher la pression et montent une nouvelle fois à l’assaut, sans succès, notamment sous la houlette d’un HyP magistral. Alors que la time bank n’affiche plus qu’une vingtaine de secondes, les attaquants jouent leur va-tout et se jettent corps et âmes sur la zone. GetAmazed arrache un kill sur la Sombra de SpoXez mais fischer, Danii et ChrisTFer parviennent chacun à éliminer un joueur adverse tandis qu’un tiers de l’objectif est désormais validé. L’overtime lancé, Eagle Gaming tente de contester la prise du point B, mais malheureusement SpoXez enterre tout espoir en opérant un triple kill. Mosaic eSports s’arroge les deux points.

Eagle Gaming prend le rôle d’assaillant avec pour seul changement, Flippy sur Widowmaker. À contrario, les Mosaic eSports entendent bien surprendre l’attaque adverse avec ChrisTFer sur Orisa, Mono sur Mercy, SpoXez sur Widowmaker, fischer sur Junkrat, Kodak sur Torbjörn et Danii sur Roadhog. Dès le départ, Eagle Gaming se montre très agressif, à l’image de NiCOgdh présent rapidement sur le point. Kodak et sa tourelle écartée, la formation défensive craque dès les premières secondes avec un double kill de Flippy sur ChrisTFer et fischer. Les aigles prennent, dès lors, ce point A et se réservent presque sept minutes de time bank. La formation des Mosaic eSports, au vu de l’échec précédent, est révisée : ChrisTFer sur Winston, SpoXez sur Sombra, fischer sur Tracer, Kodak sur Zenyatta et Danii sur D.Va. Très vite, Eagle Gaming impose son rythme au niveau du point B en se débarrassant du tank Danii. L’équipe francophone est bien décidée à finir la manche et annihile fisher, SpoXez et Mono. Les joueurs de Mosaic eSports tentent de contester, mais le mal est fait... En une seule tentative, les trois tiers du point B sont récupérés par des aigles impériaux ! Eagle Gaming reprend l’avantage avec une time bank de cinq minutes et trente secondes.

 

contendersday5_6_article
Eagle Gaming finit par capturer, en force, ce point A.

En prolongations, c’est aux Mosaic eSports de défendre sur ce difficile point A sachant que les aigles n’ont qu’un tiers à valider pour remporter la manche comme le match. Ils repartent ainsi sur une quad-tank afin d’offrir la meilleure opposition possible à cette formation inchangée en attaque pour Eagle Gaming. Mosaic eSports se rassemble sur le point de contrôle pour repousser au mieux les futures agressions. Une technique qui semble marcher dans un premier temps, puisque NiCOgdh sur Tracer ne parvient pas à trouver la faille à droite, tout comme GetAmazed sur la gauche et Flippy qui peine à trouver un angle satisfaisant pour sa Widowmaker au centre. KnOxXx et son coéquipier GetAmazed passent à l’assaut sur la back-lane, mais malheureusement cette première tentative est un fiasco total et l’équipe perd sa front-lane ainsi que HyP. Les efforts de KnOxXx et GetAmazed seront une nouvelle fois réduit à néant à cause de la bonne protection du Reinhardt ennemi. C’est NiCOgdh qui finit par débloquer la situation en achevant ChrisTFer sur son Reinhardt et Kodak sur sa Moira. Même si HyP est prélevé par la Zarya de SpoXez, Eagle Gaming nettoie la zone et prend ce tiers gagnant. Les aigles se hissent parmi les plus grandes équipes européennes en remportant un cinquième match d’affilé sur le score de trois à zéro.

Junkertown : un finish en beauté

Alors qu’Eagle Gaming est dès à présent qualifié pour les playoffs, une dernière carte reste à jouer, format quad-map oblige. Ce sont aux Mosaic eSports d’attaquer et chacune des deux équipes semblent vouloir innover concernant les formations sur cette carte d’escorte. Ainsi, du côté des Mosaic eSports, on retrouve ChrisTFer sur Orisa, Mono sur Mercy, SpoXez sur Widowmaker, fischer sur Junkrat, Kodak sur Zenyatta et Danii sur Roadhog. En défense, Eagle gaming porte son dévolu sur Orisa pour KnOxXx, Roadhog pour GetAmazed, Sombra pour NiCOgdh, Zenyatta pour HyP, Moira pour PiPou et Widowmaker pour Flippy. Ces derniers sont décidés à enrayer au maximum la progression du payload en se positionnant très haut sur la carte dans le bâtiment en face du spawn. Et dès le début Flippy touche en pleine tête la Widowmaker de SpoXez. Au premier virage, le payload marque déjà l’arrêt et NiCOgdh élimine le Zenyatta de Kodak. Après avoir assassiné la Mercy de Mono, Flippy utilise son infravision pour récolter un maximum d’informations sur les positions ennemies. Indéniablement, Eagle Gaming contrôle d’une main de maître ce premier long team fight qui fait perdre plus d’une minute au chrono des Mosaic eSports. L’affrontement continue et c’est le Roadhog de Danii qui arrive enfin à prendre l’ascendant dans son duel face à GetAmazed. Un pneumastic bien placé par fischer sur Flippy permet enfin aux attaquants de progresser de quelques mètres. Alors que le payload se dirige vers le premier point de contrôle, la défense une fois rassemblée se jette sur ses opposants. KnOxXx épaulé par GetAmazed écarte rapidement le Junkrat de fischer, tandis que NiCOgdh dans la mêlée et Flippy sur les hauteurs du portail, combinent leurs efforts pour supprimer SpoXez et Mono, pourtant bien positionnés en retrait. Dès lors, en surnombre, les aigles nettoient le payload qui recule lentement. Les aigles continuent à défendre agressivement, mais la perte du DPS NiCOgdh les force à faire preuve de vigilance. Alors que les Mosaic eSports sont bien packés, PiPou utilise sa coalescence pour à la fois, sauver la vie de GetAmazed et prendre celle de fischer. Flippy n’hésite pas à mettre à mort Danii, durement touché par le Roadhog de GetAmazed. Alors que Mosaic eSports est forcé à battre en retraite, il ne reste plus qu’une trentaine de secondes dans cette manche et le payload poursuit sa marche arrière. Pour cette dernière attaque, Mosaic eSports entreprend un virage à 180 degrés avec SpoXez sur Genji, Mono sur Mercy, fischer sur Tracer, Danii sur D.Va et ChrisTFer sur Winston. Finalement, soutenu par une transcendance de HyP, GetAmazed utilise son équarrisseur pour pulvériser le Winston de Danii alors que la Tracer de fischer est éliminée par l’action combinée de Flippy et HyP. L’overtime débute sans que Mosaic eSports ne puisse renverser le rapport de force. Ainsi, c’est un full hold pour les joueurs francophones qui vont pouvoir bénéficier d’un avantage certain.

 

contendersday5_7_article
Le full hold des aigles.

Dans cette dernière manche, Eagle Gaming renforce sa composition utilisée précédemment avec un DPS supplémentaire à savoir HyP sur Bastion. En face, les Mosaic eSports reprennent la formation constituée autour des tanks Orisa et Roadhog. Le payload avance rapidement sans véritablement rencontrer d’opposition, la défense étant étrangement positionnée en retrait. Alors que HyP prend place en mode tourelle sur le payload, Flippy ajoute la tête de la Mercy de Mono à son tableau de chasse. Seulement Kodak supprime NiCOgdh de l’équation et KnOxXx se fait cueillir par les tirs de ChrisTFer sur Orisa. Ce dernier est assassiné par Flippy pendant qu’un pneumastic de fischer fauche HyP et GetAmazed. Flippy réagit une nouvelle fois pour punir le meurtrier de ses coéquipiers en exécutant fischer d’une balle entre les deux yeux. Les aigles se rassemblent avant d’accompagner une dernière fois le payload vers sa destination finale. Flippy se montre décisif en remportant son duel face à la Widowmaker de SpoXez avant de fusiller la Orisa de ChrisTFer. KnOxXx parachève l’action en tuant fischer, puis Kodak. Le payload finit sa course et Eagle Gaming remporte la carte sur le score de 1-0. C’est une performance extraordinaire que les six joueurs de l’équipe francophone viennent d’accomplir avec ce score final de quatre à zéro. Evidemment, ce résultat semble être une réponse apportée à leurs coéquipiers que sont Baud, Hqrdest, Kryw, Leaf, Lilbow et SuperPlouk qui ont livré une prestation similaire le lundi 1er avril face aux Bazooka Puppiez, notamment sur cette phase de défense sur Junkertown. Eagle Gaming se place en position de favori pour les playoffs de ces Contenders Europe, avec 5 victoires sans aucune défaite et un ratio de 15 cartes remportées, une égalité et 4 cartes perdues. Pour les fans, il va falloir faire preuve de patience puisqu’aucune information n’a été communiquée concernant le prochain match de l’équipe comme sa date exacte.

 a