a

Évolution constante pour Overwatch !

 

Évolution constante pour Overwatch !

Jeudi 25 janvier dernier, une « Developper Update » a été publiée pour insister sur les deux phénomènes que sont la toxicité issue des comportements négatifs et l’équilibrage des héros. À l’instar de nombreux développements effectués sur les titres multijoueurs de Blizzard  tels que World of Warcraft, Starcraft ou encore Heroes of the Storm, la communauté des joueurs représente une aide supplémentaire pour configurer et améliorer le FPS nerveux qu’est Overwatch.

updateoverwatch_1_article
Avec plus 35 millions de joueurs actifs à travers le monde, chaque prise de décision ne remporte pas forcément l’unanimité.

Adieu les « sale Noob ! » et autres amabilités

Bien souvent la partie communication et sociétale d’un jeu vidéo pâtit d’un comportement verbal violent qui sous-prétexte de l’anonymat, est devenu un standard voire une norme. Combien de premières expériences sur des titres techniques et stratégiques ont été gâchées par la voix ou les écrits d’une poignée d’indélicats ? Si, à la tête du classement des jeux à la communauté la plus acide, on retrouve aisément des MOBA tels que League of Legends ou Dota, les FPS comme Call of Duty, Battlefield ou encore Destiny ne sont pas en reste. Et malheureusement, l’éditeur Bizzard n’est pas à l’abri de ces comportements.

Les équipes ont ainsi pris le problème à bras-le-corps pour tenter d’endiguer la généralisation et surtout la normalisation du phénomène qui ne correspond pas à l’image des héros sauveurs de l’univers véhiculée par les personnages d’Overwatch. Dès lors, l’entreprise a pris plusieurs dispositions complémentaires à savoir la possibilité de signaler des joueurs sur console, de donner des avertissements aux personnes étant sur le point d’être suspendues, mises en sourdine ou bannies ainsi que la surveillance élargie aux contenus diffusés sur YouTube. À l’avenir, nous pouvons aisément penser que d’autres plateformes tels que les réseaux sociaux pourraient bénéficier d’une attention équivalente.

Cependant, la lutte contre les éléments toxiques qui s’infiltrent dans la communauté Overwatch semble porter ses fruits. Bien qu’aucune base chiffrée ou donnée complémentaire n’aient été communiquées, il apparaît que les comportements subversifs sont en régression ou à minima la cible des joueurs puisque Jeff Kaplan annonce une baisse de 17 % des propos injurieux accompagnée d’une augmentation de 20 % des signalements. À préciser que ces statistiques ont été enregistrées uniquement sur le mode compétitif.

« Developer Video » de Jeff Kaplan en anglais.

Rapports pouvoir/puissance d’un champion

Plus le jeu évolue dans le temps en apportant régulièrement de nouveaux personnages et habilités sur les champs de bataille et plus ces différents éléments comme leurs modifications/équilibrages apaisent, agacent et divisent la communauté. Premier constat qui fait preuve d’une logique élémentaire : impossible pour les équipes de Blizzard de satisfaire la totalité des quelques 35 millions de joueurs. Inévitablement, le directeur s’est senti obligé d’expliquer le mode de fonctionnement concernant la prise en compte des retours des utilisateurs.

Ainsi, l’équilibrage est soumis à plusieurs retours et groupes différents avant que la décision finale ne soit prise. Pour une mécanique de jeu particulière, on retrouve par conséquent un groupe majoritaire qui bien souvent est le plus écouté, plusieurs regroupements d’avis minoritaires et pour finir les développeurs qui jouent et donnent également leurs avis concernant l’équilibrage. Bien que cela paraisse inapplicable, toutes les voix sont entendues et influent sur la prise de décision finale.

updateoverwatch_3_article
Ange (Mercy) va une nouvelle fois subir des modifications.

Les prochains héros nerfés ou buffés

Mauvaise nouvelle pour les joueurs amateurs comme professionnels. Ange (Mercy), pick de base dans les rencontres eSportives, va une nouvelle fois subir les foudres avec de gros changements à la baisse sur ses capacités Résurrection et Valkyrie. A contrario, Jeff Kaplan se veut rassurant en expliquant que le nerf sera annulé s’il rencontre une trop grande opposition de la part de la communauté. Même bouleversement concernant les mines de Chacal (Junkrat) qui devraient baisser en termes de dégâts en fonction de la distance à laquelle celle-ci sera jetée.

La capacité ultra-frustrante pour certains d’Hanzo et utilisée d’une manière surprenante en mode collé-serré à savoir les Milles Flèches devrait également profiter de l’attention des développeurs. Des prototypages sont en cours d’éxécution et pour le moment, les équipes ne savent pas encore si l’habilité sera équilibrée, modifiée ou même remplacée. Par ailleurs Mei et Symmetra font l’objet d’une surveillance accrue même si Blizzard ne compte pas apporter des modifications dans l’immédiat. En cause, les joueurs ont remonté des situations lors desquelles ces personnages peuvent se montrer compliqués à contrer ou à utiliser.

Encore une fois, l’impact sur la communauté d’Overwatch et leurs parties pourraient s’avérer importante avec un délaissement possible de certains personnages en faveur d’autres. Des conséquences qui pourraient redistribuer les cartes et être rapidement visible sur certaines compétitions du jeu comme l’Overwatch League. On peut d’ailleurs se demander pourquoi les rencontres professionnelles et les joueurs qui les composent ne sont pas considérés comme groupe prépondérant au sein des futurs équilibrages et développements…

 a