a

Hunterace entre dans l’histoire d’Hearthstone

 

Hunterace entre dans l’histoire d’Hearthstone

Hearthstone fait partie des jeux qui possèdent l’une des plus grosses communautés avec une scène eSportive encore humble qui paradoxalement possède de nombreux tournois/évènements disséminés aux quatre coins de la planète. Même si les cartes et les decks présentés en compétitifs sont souvent disponibles et compréhensibles pour le commun des mortels, ce jeu de carte recèle une part de hasard assez importante qui influence énormément le cours des parties. Toutefois, il semblerait que le travail acharné et les longues heures d'entraînement à assimiler toutes les possibilités offertes par le jeu aient payé pour Hunterace qui devient ainsi le premier joueur de l’histoire d’Hearthstone a acquérir la distinction Star Master.

hunterace_article
Hunterace, premier Maître des étoiles…

J'en ai une !

Ainsi, Casper « Hunterace » Notto s’est aventuré sur des terres qu’aucun joueur n’avait encore foulé : il est le premier « Maitre » du jeu. Grâce à une victoire supplémentaire acquise lors du HCT de Tokyo, tournoi qui prenait place dans la capitale nippone ces 28 et 29 juillet derniers, le jeune norvégien a cumulé les 151 points de championnat Hearthstone qui lui permettent de passer au premier tier du nouveau système Star Master. Pour rappel, il a obtenu l’intégralité de ses points en 2018 grâce à un palmarès bien fourni : 2ème au HCT Tour Stop d’Allemagne en février, 2ème au HCT Tour Stop de Toronto en mars, qualification aux playoffs saison 1, 1er au HCT Tour Stop de Séoul en juin, 1er au HCT Tour Stop d’Italie en juillet, 1er au Red Reserve Invitational en ligne en juillet, 3ème à égalité au HCT Tour Stop Tokyo le week-end dernier et bien évidemment une multitude de points grappillés en ladder avec des tops 25 à 100 de janvier à juin. Ce titre de Star Master lui octroie le droit de participer à des tournois mensuels en ligne avec une dotation, mais aussi à des cadeaux commémoratifs exclusifs en fin d’année.

Néanmoins, Hunterace n’est pas encore arrivé au sommet de la montagne Hearthstone puisque deux autres distinctions sont à sa portée. Ainsi le grade de Maître deux étoiles est accessible à 175 points de championnat Hearthstone et, en plus des bénéfices du premier grade, permet d’acquérir 1000 dollars de bonus de présence par tournoi. Le dernier et ultime palier est Maître trois étoiles qui permet, en plus des bénéfices du premier grade, d’obtenir 2500 dollars de bonus de présence au tournoi ainsi qu’une invitation aux éliminatoires de la saison. Les joueurs ont trois saisons pour accumuler un nombre suffisant de points pour accéder au rang de Maître. Pour Hunterace, si l’on s’appuie sur les deux dernières saisons où il a respectivement obtenu 66 et 75 points, il devrait, dans le cas où il maintient ses performances alors que la dernière saison est tout de même bien engagée, aisément obtenir les 49 points nécessaires à l’attribution du titre suprême. Concernant les autres joueurs qui occupent les premières places du classement général et qui pourraient bien suivre les traces d’Hunterace, on retrouve, pour l’Europe (région dans laquelle évolue le norvégien), Chris « Fenomeno » Tsakopoulos de Grèce, qui a probablement le plus de chances d’obtenir un grade avec 124 points, suivi par Jaromír « Jarla » Vyskočil avec 112 points et George « BoarControl » Webb avec 109 points. En Amérique, seuls David « JustSaiyan » Shan et Muzahidul « Muzzy » Islam ont plus de 100 points avec, jusqu'à présent, respectivement 104 et 126 points. En cause, une première saison plus disputée. En région APAC, « Shaxy » (106) et « DacRyvius » (104) sont les joueurs les mieux classés pour atteindre un grade. Ainsi, il semblerait que l’accession aux précieux titres soit ultra-élitiste et n’honore que les joueurs les plus réguliers sur l’année.

hunterace_2_article
Le visage des trois joueurs de l’équipe SKT1.

Au pays de l’eSport…

Autre nouvelle qui secoue la planète Hearthstone, la célèbre structure SK Telecom T1, principalement connue pour son implication et son équipe engagée sur le célèbre MOBA League of Legends, a signé sa première équipe professionnelle sur le jeu de cartes digitales de Blizzard. Cette nouvelle formation comprend dans ses rangs Kim « Surrender » Jung-soo, Sebastian « Xixo » Bentert, and Frederik « Hoej » Nielson, tous trois anciens membres de l’organisation Planet Odd qui s’est dissoute en mai dernier. Premièrement, il faut indiquer qu’il est plutôt rare de voir des joueurs occidentaux signés par des structures sud-coréennes et deuxièmement, cette création sur Hearthstone semble indiquer une confiance réelle de la part de SK Telecom T1 dans la réussite d’Hearthstone en tant qu’eSport, particulièrement en Corée où la communauté est bien maigre face aux géants League of Legends et Overwatch. Néanmoins, le titre se fraye lentement mais sûrement un chemin vers le cœur des sud-coréens en ayant régulièrement de nouveaux tournois organisés au sein des plus grands évènements du pays tels que les World Esports Games & Leagues (WEGL) en décembre dernier ou, plus récemment, l’arrêt à Séoul du Hearthstone Championship Tour en juin. À signaler que Surrender, joueur qui vient de signer pour l’équipe SKT1 d’Hearthstone, pourrait bien, après les phases de sélection, représenter son pays lors des prochains jeux asiatiques de 2018 qui embarqueront pour la première fois plusieurs disciplines eSportives à l’instar de League of Legends, Starcraft II, Pro Evolution Soccer, ou encore Clash Royale.

 a