a

La confirmation !

 

La confirmation !

Eagle Gaming tenait entre ses griffes une possibilité de se venger des deux défaites infligées lors de l’Overwatch Pit par les Piece of Cake qui constituent désormais le roster des Copenhagen Flames. Ces derniers s’étaient imposés lors de leur première confrontation, avec un large 4-0 face aux Young and Beautiful. L’équipe danoise a joué à armes égales avec les aigles, même si le score final reste sans appel, 3 – 1 en faveur d’Eagle Gaming. À préciser que la communauté française d’Overwatch a vécu une soirée difficile avec deux rosters majoritairement tricolores...

Replay du match Eagle Gaming vs Copenhagen Flames.

Népal : never surrender !

Dans le village de cette carte Népal, les hostilités démarrent rapidement sur ce mode assaut avec la Tracer de NiCOgdh, écartée par naGGa sur sa Pharah. Bien que Flippy avec sa Widowmaker abatte le support Mercy joué par dridro, le capitaine des aigles, KnOxXx se fait focus et tombe sous les balles de ses adversaires. Hayko sur sa D.Va, assisté de PoPiFresH, permettent aux Copenhagen Flames de prendre l’ascendant en éliminant à la suite, HyP, PiPou et GetAmazed. Ainsi, la capture de point se passe sans encombre pour l’équipe danoise. Alors que les aigles sont aux abords de la zone, NiCOgdh fait une nouvelle fois les frais des roquettes de naGGa, obligeant GetAmazed à tenir avec un soupçon d’héroïsme la mêlée. Au bout d’un long team fight, Eagle Gaming semble enfin imposer son rythme en éliminant coup sur coup les deux tanks adverses, Hayko et Chubz, puis les deux supports, MarineLorD et dridro, pour finir par les DPS naGGa et PoPiFresH. Après 74% de validé pour l’équipe danoise, le point passe sous le contrôle des aigles qui se positionnent déjà pour intercepter la prochaine vague d’ennemis. naGGa switch sur Genji pour tenter de gagner le prochain team fight. HyP et son Zenyatta pour les aigles comme Chubz sur son Winston pour les Flames, sont rapidement écartés de la table des négociations, laissant un 5v5 se mettre en place. Tour à tour, Flippy est éliminé par PoPiFresH qui lui-même, est tué par NiCOgdh qui place avec brio sa bombe à impulsion pour abattre son opposant. Finalement, au bout d’une lutte acharnée, les Copenhagen Flames finissent par prendre l’avantage alors que le point venait de passer à 55% en faveur d’Eagle Gaming. Avec trois ultimates contre zéro, l’équipe danoise finit par remporter la manche, 1-0 pour les Copenhagen Flames.

Le roster 100% francophone se jette dans la mêlée au niveau du temple, mais Flippy, sur Soldier 76, se fait tuer par naGGa alors que les Copenhagen viennent de prendre la zone. Le fight suivant est intelligemment joué par Eagle Gaming qui parvient à scinder le groupe en deux en éliminant dridro sur son Lucio et Hayko sur sa D.Va. Désynchronisée, l’équipe danoise tente d’enrayer la prise du point de contrôle, mais sont renvoyés dans leur spawn. Ensuite, Chubz sur son Winston tombe après avoir reçu les dégâts de la bombe à impulsion de NiCOgdh et un focus en bonne et due forme. Les deux DPS naGGa et PoPiFresH le suivent dans la tombe rendant impossible toute reprise du point. Le compteur d’Eagle Gaming continue de défiler, alors que celui des Flames reste bloqué à 37%. Le team fight suivant semble à l’avantage des Copenhagen Flames, mais les joueurs d’Eagle Gaming se relaient astucieusement pour contester la prise du point. Au final, la temporisation des aigles leur permet d’atteindre les 97%, même si ils finissent par concéder le contrôle de la zone. Après une première tentative de récupération ratée, les Eagle Gaming forcent les Copenhagen Flames à engager le combat. GetAmazed, assisté de PiPou, débloque la situation et Eagle Gaming revient au score 1-1.

contenderss1d2_1_article
Le sanctuaire a fait parler la poudre !

Pour ce troisième round, côté changement, Flippy revient sur sa Widowmaker et MarineLorD délaisse sa Moira au bénéfice d’un Zenyatta. Après un duel de Tracer sans gagnant, le premier team fight dans le sanctuaire débute. Flippy cible naGGa sur Genji et l’élimine rapidement alors que dans un même temps, NiCOgdh harcèle la back-lane des Copenhagen Flames en prenant la vie de MarineLorD. Cependant, PoPiFresH parvient à expulser de l’affrontement HyP, puis PiPou, avant de finir sa course folle sur une balle de sniper de Flippy. Sur le point, GetAmazed s’impose face à Chubz et permet à son équipe d’amorcer le compteur, laissant les Copenhagen Flames se rassembler. Néanmoins, c’était sans compter l’excellente réactivité de KnOxXx et Flippy qui punissent les deux tiers de l’équipe danoise. Alors que les Eagle Gaming passent les 50% et totalisent 4 ultimates contre 2, le team fight s’engage. Chacun à leur tour, les aigles temporisent à l’aide de leurs capacités ultimes, même si les Copenhagen finissent par reprendre le point. Eagle Gaming affiche 89% contre 0% pour les Copenhagen Flames. Suite à une pause causée par des soucis techniques, NiCOgdh et HyP tombent de la plateforme et dridro fait un double kill, stoppant net les aigles alors que les Copenhagen comptabilisent 72%. Flippy opte pour une Sombra et l’équipe française rush sur le point. À l’issu d’un combat incroyable en overtime où chaque joueur fait preuve d’un talent immense et où les éliminations s'enchaînent de part et d’autre, Eagle Gaming en restant ultra-agressif récupère le point à la surprise de tous, notamment grâce à la rage primordiale de KnOxXx. Ils remportent la carte et prennent la tête dans cette rencontre.

Numbani : prendre de la hauteur

Eagle Gaming, première équipe à défendre sur cette carte hybride, se place sur les hauteurs du carrefour avec en contrebas le payload. Notons le changement de PiPou préférant une Ana. NiCOgdh punit l’avancée de PoPiFresH en remportant un duel de Tracer, mais succombe de la volée d’orbes de MarineLorD sur Zenyatta. Alors que ce premier team fight continue, une nouvelle pause technique intervient… Dès le retour du stream, la Widowmaker de Flippy fait mouche sur le Winston adverse et s’offre un triple kill en exécutant MarineLorD et dridro sur Lucio. En infériorité numérique, Copenhagen Flames se fait étriller. La seconde confrontation est quasiment à sens unique avec la belle opération de 6 morts contre 1 élimination pour Eagle Gaming. Bien que les Copenhagen Flames aient capturé le point au deux tiers, le team fight suivant s’annonce compliqué avec 5 ultimates en faveur des aigles contre 1 seul sur Hayko et sa D.Va. Et même si Chubz rush et déclenche sa rage primordiale sur Flippy, le combat tourne encore une fois à l’avantage des Eagle Gaming. Alors que les Copenhagen Flames se lancent à corps perdu dans la bataille, la défense tient bon avec Flippy et KnOxXx à la manœuvre. Totalement désynchronisée, l’équipe danoise prend le temps de se rassembler pour une ultime attaque alors qu’il ne reste que 20 secondes. Si à première vue, le combat semble remporté par les Copenhagen Flames qui écartent 3 opposants, c’était sans compter la pugnacité du capitaine KnOxXx qui conteste le point alors que NiCOgdh et Flippy revenu sur une Sombra font un véritable massacre. Eagle Gaming s’offre une victoire éclatante sur cette manche avec un payload qui n’a pas bougé d’un iota.

contenderss1d2_2_article
Dans ces deux manches, toute l’action s’est concentrée autour du payload.

 

Au tour des aigles d’attaquer pour cette seconde manche avec un bel avantage ! Du côté des changements, seul naGGa change de pick au profit de sa terrible Pharah. Eagle Gaming passe en force sur la gauche du point. Malheureusement, KnOxXx trépasse en se ruant sur le pack ennemi sans pour autant être suivi de GetAmazed, obligeant la formation à se retirer. Ensuite, NiCOgdh sur un recall des plus audacieux, pose sa bombe à impulsion et prélève la vie de PoPiFresH. Bien que Flippy soit tombé, KnOxXx écarte Hayko dont le mécha avait précédemment été détruit par NiCOgdh. Alors que le team fight semble mal engagé pour les Copenhagen Flames, naGGa claque son ultimate et abat GetAmazed. Le joueur danois, supporté par la Mercy de dridro, tient à bout de bras son équipe. Malgré des éliminations dans les deux équipes, la défense domine à l’image de cette destruction d’Hayko qui prive les aigles de KnOxXx et NiCOgdh qui met fin à cette première grosse phase d’attaque. Il reste 1 minute 30 à l’équipe française pour capture le point alors que les Copenhagen Flames ont validé 94% dans la manche précédente. À signaler le changement de pick de Flippy en faveur d’un Soldier 76. Dans cette seconde attaque, KnOxXx mène la charge et se projette dans la back-lane adverse, suivi de près par NiCOgdh qui met hors d’état de nuire le Winston de Chubz. Bien que KnOxXx soit mis à terre, Flippy écarte la Pharah de naGGa et permet à l’équipe de prendre un tiers de l’objectif. La Tracer de NiCOgdh gère ensuite son vis-à-vis et impose une pression constante sur la back-lane adverse. Deuxième tiers, ultimate contre ultimate naGGa et Flippy se neutralisent alors que dridrio et Chubz sont assassinés. Les défenses des Copenhagen Flames finissent ainsi par céder sous la ténacité les Eagle Gaming. 2-0 pour les aigles qui semblent chauffés à blanc.

Hanamura : défenses magistrales

Changement de pick des deux côtés avec PiPou sur Ana, Flippy sur Widowmaker pour Eagle Gaming et MarineLorD sur Moira, Chubz sur Reinhardt et naGGa sur Zarya pour l’équipe danoise qui aligne ainsi 3 tanks. Sur cette première manche d’assaut, ce sont les aigles qui défendent. PoPiFresH se glisse en toute discrétion par la gauche de la map sur le point A pour étirer la défense. Seulement, la réactivité et le bon placement des joueurs d’Eagle Gaming payent et l’intégralité des Copenhagen Flames meurt soit sous les balles de NiCOgdh et Flippy, soit par suicide. Même constat pour la seconde comme pour la troisième attaque qui viennent littéralement s’empaler sur cette défense d’acier amorcée par un Flippy des grands jours. Par la suite, dridro se fait rapidement neutraliser, obligeant les Copenhagen à marquer l’arrêt en attendant le retour de leur Lucio. Il ne reste plus que 50 secondes à l’équipe danoise pour prendre ce point A, mais elle possède une réserve de 5 ultimates contre 2. Cette dernière parvient à s’infiltrer sur le point alors que KnOxXx tombe dans les premiers instants du conflit. En sous-effectif, les Eagle Gaming tentent de contester au mieux la zone mais finissent par craquer en plein overtime. Copenhagen Flames bénéficie dès lors de 4 minutes pour s’accaparer ce difficile point B. Sur cette première tentative, PoPiFresH lance intelligemment sa bombe à impulsion sur PiPou, obligeant HyP à activer sa transcendance pour assurer la défense. Alors que KnOxXx se fait éliminer, NiCOgdh, cette fois sur Genji, assure la défense en utilisant sa lame du dragon, mettant hors course 3 adversaires. Les Copenhagen Flames ont tout de même réussi à récupérer un premier tiers. KnOxXx, comme à son habitude, impose son rythme alors que l’équipe danoise prend place face au point sur la corniche. Le capitaine des Eagle Gaming abat MarineLorD, puis dans un second temps, vient déloger naGGa sur son Soldier 76 pour forcer le retrait des Copenhagen Flames. Flippy sur sa Widowmaker fait un joli travail de sape avec un tir incroyable sur Zenyatta avant de toucher en pleine tête PoPiFresH dans le temple. Une nouvelle fois, NiCOgdh lâche sa lame du dragon et fait un véritable massacre sur la back-lane alors qu’il ne reste plus que 30 secondes. Pour clore les débats, KnOxXx s’offre un triple kill, ne laissant plus d’espoir aux Copenhagen Flames qui comptabilisent 54% sur ce point B.

contenderss1d2_3_article
Les deux équipes se sont brisées les dents sur ce point B.

Changement de side avec Eagle Gamin en attaque. Dès le début de ce premier affrontement, les aigles sont confinés à l’entrée de la zone et déplorent la perte de NiCOgdh. Seconde tentative, naGGa et KnOxXx meurent dans les premiers instants, tandis que GetAmazed se débarrasse de Chubz sur son Winston. PoPiFresH utilise la mobilité de sa Tracer pour prendre le pack adverse à revers et divise le feu des Eagle Gaming, permettant à son équipe d’enchainer 3 éliminations. Même si les kills sont également pris du côté des aigles, il faut temporiser. NiCOgdh sur sa Tracer tente d’harceler l’ennemi, mais une volée d’orbes lancée par MarineLorD aura raison de son impétuosité. Une fois la formation réunie, les aigles relancent l’attaque. Cependant, la Mercy de PiPou tombe sèchement sous les coups des Copenhagen Flames, alors que MarineLorD lance sa transcendance obligeant HyP à faire de même. NiCOgdh signe un triple kill sur dridro, MarineLorD et naGGa. L’équipe danoise totalement désynchronisée, les aigles parviennent à reformer plus rapidement leur attaque et valident deux tiers de l’objectif. naGGa tente de lead son équipe sur ce Soldier 76, mais c’est un échec retentissant. Point A confirmé avec 20 petites secondes d’avance sur le temps précédant des Copenhagen Flames. Les trois premiers team fight sur le point B tournent prestement à l’avantage de PoPiFresH et ses coéquipiers qui offrent une meilleure gestion du positionnement et des ultimates. MarineLorD, sur son Zenyatta, est promptement abattu par son homologue adverse, HyP, mais Chubz veille au grain, avec en bonus un nanoboost et s’arroge un double kill, permettant une nouvelle fois d’arrêter les aigles. Dès lors, les Eagle Gaming modifient leur tactique au travers d’une attaque sur deux fronts, mais les Copenhagen Flames font preuve de vigilance. Le temps défile et il ne reste plus qu’une minute aux aigles pour égaler le score de leur opposant. Lors de l'échauffourée suivante, naGGa, opportuniste, attend la fin de la transcendance de HyP pour utiliser sa lame du dragon qui sera contrée par un mur du son salvateur de PiPou. Finalement l’équipe danoise prend une nouvelle fois l’ascendant avec une défense hors-norme qui élimine à la suite NiCOgdh, HyP, PiPou et Flippy. Privés de leur back-lane, les deux tanks des Eagle Gaming sont en déroute. Totalement éparpillée, la formation des aigles n’aura pas le temps de revenir à temps sur le point et concède une carte aux Copenhagen Flames.

Dorado : réaliser l’impossible

Un peu d’originalité sur cette carte d’escorte concernant les picks avec, côté Copenhagen Flames, PoPiFresH sur un Bastion et naGGa sur une Orisa. L’équipe danoise ressort les stratégies classiques avec un double-shield sur le payload dans l’optique de protéger ce Bastion en mode tourelle. Seulement, les Eagle Gaming démolissent cette tactique avec NiCOgdh en fer de lance qui élimine tour à tour MarineLorD sur sa Moira,Bastion, puis le Reinhardt de Chubz. Rétropédalage, naGGa retourne sur Widowmaker, PoPiFresH sur Tracer et MarineLorD sur Zenyatta. Ca ne sera malheureusement pas suffisant puisque Flippy à l’aide de l’infravision vient à bout de naGGa. En infériorité numérique avec la mort supplémentaire de Chubz, l’équipe danoise se replie dans son spawn, poursuivie par la front-lane des Eagle Gaming. La défense est impressionnante, à l’image de NiCOgdh, boosté par la Ana de PiPou, qui plonge sur la back-lane adverse en neutralisant au passage MarineLorD. Seulement, la défense commence à céder sous la pression de ce long team-fight emmené par un Hayko exceptionnel sur sa D.Va. Le payload parvient à franchir l’arche et entre enfin sur la place alors qu’il ne reste plus que deux aigles debouts. L’affrontement suivant est à l’image du précédent et les aigles cèdent ce premier point avec 3 minutes 20 secondes dans la time bank. S’ensuit une longue phase d’attaque/défense où les deux équipes se heurtent avec violence. Les Copenhagen Flames avancent centimètre par centimètre à l’aide de PoPiFresH en tant que chef d’orchestre. Le payload s’engage sous l’arche pour arriver à ce deuxième point de passage alors que les combats font rage et les joueurs se rendent coups pour coups. Finalement, les Eagle Gaming repoussent l’assaut alors que le chrono atteint 1 minute 30 secondes. Les deux Widowmaker activent leur infravision. Ce sont les Copenhagen Flames qui prennent l’avantage permettant au payload d’avancer. Une défense infructueuse, dont le point d’orgue fût le triple kill de naGGa, permet à l’équipe danoise de prendre ce deuxième point. Finalement, toute l’équipe d’Eagle Gaming tient bon, sous l’impulsion de NiCOgdh et de la Sombra à peine sélectionnée par Flippy. Les Copenhagen Flames échouent à quelques mètres de la fin en overtime. La prochaine manche sera décisive.

contenderss1d2_4_article
Après avoir annihilé l’équipe adverse, Eagle Gaming remporte la victoire sur le fil.

Au tour des aigles d’attaquer. Ces derniers débutent la manche de manière très agressive et imposent d’emblée leur rythme se traduisant par le passage du payload sous l’arche, sans encombres. Alors que KnOxXx étire la défense adverse en attaquant naGGa, HyP, NiCOgdh et GetAmazed annihilent l’équipe danoise et offrent ce premier point avec 5 minutes dans la time bank. L’attaque comme le payload marquent ensuite l’arrêt grâce aux interventions du joueur espagnol PoPiFresH et du Winston joué par Chubz. Les Eagle Gaming n'égrainent que peu de kills, mais réussissent tout de même à faire progresser ce payload. Le duo naGGa/PoPiFresH décime littéralement les rangs de leurs adverses et freine grandement les Eagle Gaming qui ne disposent plus que de 20 secondes. Dès lors, Flippy sonne le tocsin en écartant la Widowmaker de naGGa. Hyp se débarrasse de PoPiFresH tandis que l’overtime débute. NiCOgdh, GetAmazed et KnOxXx, bien supportés par la Mercy de PiPou, débloquent totalement la situation, offrant la validation du deuxième point. Dès l’entrée dans la salle, les aigles font preuve de talent avec la punition de MarineLorD infligée par Flippy, obligeant les Copenhagen Flames à attendre leur Zenyatta. naGGa opte alors pour un Genji. Un choix judicieux puisque l’attaque se heurte à une résistance implacable à laquelle succombent 3 aigles. Avec 45 secondes, les Eagle Gaming ont le temps de revenir alors que Flippy porte son dévolu sur Sombra pour tenter de renverser la vapeur. Côté ultimates, les Copenhagen Flames ont l’avantage avec 4 de disponibles contre 2. La rixe démarre et l’équipe danoise a manifestement l'intention de stopper rapidement cette agression en utilisant tous ses atouts, à savoir : l’autodestruction de Hayko, la transcendance de MarineLorD, la bombe à impulsion de PoPiFresH et la rage primordiale de Chubz. HyP use au bon moment de sa transcendance permettant à son équipe de survivre  autour du payload alors que l’overtime est entamée. Le team fight tourne à l’avantage d’Eagle Gaming qui élimine presque toute l’équipe adverse en continuant d’avancer jusqu’à parvenir à atteindre la marque laissée par le payload des Copenhagen Flames.

Impossible n’est pas français ! Les aigles remportent ainsi leur second match dans ces Contenders avec le score unanime de 3 à 1. La bonne gestion des DPS de cette équipe danoise que sont naGGa et PoPiFresH, a permis aux aigles de remporter la victoire. Les différentes erreurs individuelles observées lors du match précédent face aux CIS Hope ne sont plus que de mauvais souvenirs. En toute logique, le travail en amont, comme l’arrivée de Félix « Féfé » Munch dans le staff en tant que Coach-analyste, semblent porter leurs fruits. Si Eagle Gaming s’arroge de la tête de son groupe, il ne faut pas sous-estimer leur prochain adversaire, les Young and Beautiful qui se sont imposés sur le score sans commune mesure de 3 – 1 contre les Mosaic Esports. Le match aura lieu jeudi 29 mars prochain à 18 heures.

 a