a

L’aigle vend la peau de l’ours !

 

L’aigle vend la peau de l’ours !

Ce lundi 23 juillet dans la soirée, les valeureux aigles devaient absolument remporter leur match face à l’équipe alors invaincue de ce groupe B des Contenders Saison 2 à savoir CIS Hope. En effet, la formation qui possède pas moins de quatre joueurs sélectionnés pour représenter la Russie lors de la prochaine Coupe du Monde d’Overwatch cumulait 3 victoires pour 12 carte remportées alors qu’Eagle Gaming comptabilisait 2 défaites pour une victoire... Cependant, les joueurs français ont su déjouer les pronostics en imposant leur rythme tout au long du match, résultant sur un score en leur faveur de 3 à 1. Retour sur un match épique en quatre chapitres…

Les deux bêtes se jaugent sur Oasis.

Une entrée réussie pour l’aigle

Sur la première carte, Oasis, au niveau des jardins, Eagle Gaming se dote d’une composition 3-3 (3 supports – 3 tanks) avec SuperPlouk sur Reinhardt, NiCOgdh sur D.Va, Hqrdest sur Zarya, Leaf sur Brigitte, HyP sur Zenyatta et Lilbow sur Lucio. En face, les joueurs de CIS Hope adoptent la même configuration à une différence près, avec sharyk sur Reinhardt, Txao sur D.Va, uNFixed sur Zarya, kensi sur Brigitte, MayN sur Moira et Engh sur Lucio. Dès le premier teamfight, les français parviennent à prendre l’ascendant comme le contrôle du point. Au final, même si les russes ont réussi à prendre un court moment la souveraineté du point, ce sont bien les français qui remportent cette première manche sur le score de 99% à 32%. Dans le centre-ville, les deux équipes changent de compositions au profit d’une dive. Ainsi côté Eagle Gaming, les postes sont assurés par SuperPlouk sur Winston, NiCOgdh sur D.Va, Hqrdest sur Tracer, Leaf sur Widowmaker, HyP sur Zenyatta et Lilbow sur Mercy. Une formation identique est choisie par CIS Hope avec sharyk sur Winston, Txao sur D.Va, uNFixed sur Tracer, kensi sur Widowmaker, MayN sur Zenyatta et Engh sur Mercy. Cette fois, les rôles s’inversent et c’est CIS Hope qui domine la manche à l’instar d’un Txao « on fire » dès le premier teamfight. Les aigles auront trop tardé à récupérer le point en consacrant pas moins de trois ultimates alors que les ours accumulent déjà 99% et pratiquement cinq ultimates. Score final, 100% à 44%.

Pour cette troisième manche au sein de l’université d’Oasis, CIS Hope comme Eagle Gaming réitèrent les configurations 3-3 choisies sur le premier point. Le début de la manche semble partagé, en témoigne ce point de contrôle qui change à plusieurs reprises de camp. Cependant, alors que la partie est bien entamée et que les russes viennent de récupérer la domination du point, les aigles dictent leur loi à l’aide d’un combo Graviton d’Hqrdest/Autodestruction de NiCOgdh qui offre un triple kill aux français comme la victoire sur le score définitif de 100% à 68%. Ainsi, les joueurs d’Eagle Gaming engrangent une première carte et prennent la tête de cette rencontre.

Le château d’Eichenwalde est le théâtre d’une lutte acharnée.

La tension monte d’un cran sur Eichenwalde. CIS Hope, dans le rôle de l’assaillant, continue sur la voie de la 3-3 tandis qu’Eagle Gaming se porte sur une défense verticale avec une Pharmacy jouée par Leaf (Pharah) et Lilbow (Mercy), complétée par SuperPlouk sur Reinhardt, Hqrdest sur Zarya, NiCOgdh sur Hanzo et HyP sur Zenyatta. Sur le premier point, l’équipe originaire de l’Est est à la peine face à une défense menée par les roquettes de Leaf et la précision du canon à particules d’Hqrdest. Piquée au vif, CIS Hope débloque finalement le payload, notamment sous la pression du duo Zarya jouée par uNFixed/D.Va incarnée par Txao. Ce dernier s’offre même un doublé à l’aide d’une autodestruction dans l’optique d’enterrer toute possibilité défensive. Ainsi, l’escorte se met en route avec 4 minutes dans la time bank. Sur la deuxième section, CIS Hope rencontre à nouveau des difficultés face aux aigles qui ont permuté leur composition avec une 3-3. Cependant, l’équipe valide le checkpoint avec une time bank de 2 minutes et 30 secondes. Lorsque les russes entrent dans le château d’Eichenwalde, les aigles sonnent le tocsin à l’image de Leaf, sur Brigitte, qui signe une belle opération avec un triple kill ou du quad kills obtenu, une fois encore, grâce au combo Autodestruction de NiCOgdh/Graviton d’Hqrdest. Bien positionné au niveau du portail, Eagle Gaming ne concède plus une once de terrain et l’attaque ne recueille que deux points avec un payload stoppé à 29,5 mètres du dernier checkpoint.

Au changement de side, la défense des ours se met en place autour d’une triple DPS avec sharyk sur Winston, uNFixed sur Pharah, Txao sur Tracer, kensi sur Hanzo, MayN sur Zenyatta et Engh sur Mercy. Pour venir à bout de ses opposants, Eagle Gaming préfère la 3-3 avec pour seule subtilité HyP sur Moira plutôt que sur Zenyatta. Contrairement à leurs adversaires, les aigles, sous l’impulsion de HyP et NiCOgdh, trouvent rapidement la faille et débloquent le payload avec 5 minutes et 25 secondes dans la time bank. Après un rapide deuxième teamfight remporté notamment grâce au switch d’Hqrdest sur Roadhog, Txao décide de passer sur D.Va pour tenter de contrer cette avancée fulgurante. Malheureusement pour CIS Hope, ce ne sera pas suffisant pour repousser le collectif Eagle Gaming qui fait son entrée dans le château avec une time bank de 4 minutes et 30 secondes. Une poussée supplémentaire face à des russes impuissants et les français dépassent la marque pour venir s’imposer sur cette deuxième carte. 2-0, Eagle Gaming prend le large !

Révolte des ours dans le Temple d’Anubis.

L’ours est mort ce soir

Au début de cette troisième carte, Temple d’Anubis, ce sont les aigles qui débutent dans le rôle d’assaillant, avec à la manœuvre une triple tank composée de SuperPlouk sur Reinhardt, NiCOgdh sur D.Va, l’entrée de GetAmazed sur Roadhog, Hqrdest sur Tracer, HyP sur Moira et Lilbow sur Lucio. Afin d’endiguer l’avancée des aigles, CIS Hope tente une configuration en double sniper avec sharyk sur Winston, Txao sur D.Va, uNFixed Hanzo, kensi sur Widowmaker, MayN sur Zenyatta et Engh sur Mercy. Après un long combat et une très bonne défense menée par CIS Hope, Eagle Gaming s’accapare le premier point avec une time bank de 4 minutes et 22 secondes. Dans la foulée, les aigles se projettent sur le point B et sécurisent les deux tiers de l’objectif avant d’être repoussés de justesse par les joueurs russes (point chargé à 94,4%). Après une bonne temporisation de sharyk sur Winston qui n’hésite pas à claquer sa rage primordiale, kensi, revenu sur Junkrat, aura été l’un des éléments clef de cette phase défensive en écartant les tanks des aigles. uNFixed et Engh changent également de pick pour se porter respectivement sur Hanzo et Ana. Tentative après tentative, la défense repousse les vagues d’attaque. Néanmoins, alors que l’overtime retentit, les aigles se lancent une ultime fois dans la bataille et parviennent de justesse à valider le dernier tiers. Une situation certainement débloquée grâce à la coalescence efficace de HyP qui liquide deux adversaires, bien suivi par ses quatre tanks.

Au changement de side, CIS Hope réédite sa formation avec une modification personnifiée par uNFixed sur Genji. Pour couvrir le point A, les aigles se dotent d’une Orisa jouée par SuperPlouk, de la D.Va de GetAmazed, du Junkrat de NiCOgdh, de la Widowmaker d’Hqrdest, du Zenyatta de HyP et de la Mercy de Lilbow. Dès le premier teamfight, les ours dominent leurs opposants en opérant une très bonne rotation des positions en hauteur comme sur l’objectif. Ainsi, les joueurs russes obtiennent le point A avec une time bank de 6 minutes et 24 secondes. Alors que les assaillants s’approchent du point B armés de 4 ultimates, les aigles changent de stratégie avec SuperPlouk sur Winston, NiCOgdh sur Genji et Hqrdest sur Brigitte. Cependant, la tactique ne porte pas ses fruits et le killfeed est uniquement aux couleurs des CIS Hope. En définitive et après une longue phase d’attaque de 2 minutes, les joueurs russes, menés par un uNFixed grandiose sur Genji, s’adjugent les deux points avec une time bank de 4 minutes et 8 secondes. Encore une fois en attaque, les CIS Hope ont l’avantage du temps et n’ont besoin de valider qu’un tiers du point A pour remporter la victoire, une mission remplie en toute logique au vue de l’énorme time bank dont ils disposent. À l’issue de cette troisième carte, le score est ainsi de 2 à 1, toujours en faveur des aigles.

L’acte final sur Rialto où l’aigle achève sa proie.

Quatrième champ de bataille de ce quadmap, Rialto voit les aigles en attaque opter pour une quad-tank avec SuperPlouk sur Reinhardt, NiCOgdh sur D.Va, Hqrdest sur Zarya, le retour de Leaf sur Roadhog, HyP sur Moira et Lilbow sur Lucio. En défense, les ours prennent la voie des airs avec une Pharmacy constituée d’uNFixed sur Pharah et Engh sur Mercy, avec à leurs côtés sharyk sur Winston, Txao sur D.Va, kensi sur Widowmaker et MayN sur Zenyatta. La bataille démarre réellement sur la place en amont du premier point où Leaf se montre imparable en alignant 3 kills d’affilée, bien appuyé par la coalescence de HyP. Ainsi, le premier checkpoint est validé avec 4 minutes et 56 secondes dans la time bank. Sur la deuxième section, bien que CIS Hope se soit armé d’une formation 3-3, les aigles, bien regroupés, paraissent inarrêtables. Dès lors, le convoi atteint le second checkpoint avec 4 minutes et 20 secondes dans la time bank. Les joueurs français continuent leur poussée face à une défense totalement dépassée alors que les commentateurs parlent de « snowball permanent » lorsque les aigles entrent dans la cathédrale. Un graviton bien placé par Hqrdest, avec SuperPlouk sur Reinhardt pour achever 3 joueurs russes, permettront de livrer le payload à destination avec 3 minutes et 11 secondes de time bank.

Au changement de side, les deux équipes reprennent les compositions du début de la manche précédente avec pour seule variante kensi sur Hanzo. Et dès le début de cette manche, Eagle Gaming applique le proverbe « la meilleure défense, c’est l’attaque » en se positionnant directement à la sortie du spawn. Même si l’équipe française est totalement anéantie à l’issue de cette phase défensive, CIS Hope a pratiquement perdu une minute. Après un second team fight perdu et un troisième mal engagé, les français, pourtant en mauvaise posture, réussissent à renverser la vapeur et contestent de justesse la prise du premier point grâce à une excellente Autodestruction de NiCOgdh qui vient éliminer la Pharah si dangereuse de uNFixed et la Mercy de Engh. Avec une minute restante, les joueurs russes s’accrochent, font preuves de ténacité dans les combats et semblent même, dans un ultime effort, atteindre ce premier checkpoint. Encore une fois, NiCOgdh réduit tous les espoirs de ses adversaires à néant à l’aide d’une Autodestruction magistrale qui supprime tous les ours restants sur le point, offrant par la même occasion un full hold à son équipe.

Ainsi, les français se sont imposés sur le score de 3 à 1 face à une équipe pourtant favorite dans cette rencontre qui cumulait 12 manches gagnées sur 3 matchs. Cette victoire contre CIS Hope, une des équipes les plus solides de ces Contenders Saison 2, permet aux aigles de se qualifier pour les phases finales de la compétition. Un succès qui devrait également permettre aux aigles d'arborer un bon mental, sachant qu’un cinquième match les opposera aux joueurs de One.Point. Ces derniers ne seront pas à prendre à légère puisqu’ils possèdent un parcours similaire aux français dans la compétition avec deux victoires et deux défaites… Affaire à suivre ce mardi 31 juillet vers 19h45 en direct sur O’Gaming TV.

 a