a

Le Stunfest de retour à Rennes !

 

Le Stunfest de retour à Rennes !

Plus de 12 000 personnes avaient participé à l’édition 2016, réunissant aussi bien des amateurs de jeux vidéo que des acteurs de l’industrie. Fort de ses années d’expérience au service du Stunfest, l’association 3 Hit Combo remet le couvert dans l’optique d’apporter une édition 2018 plus complète avec 9 jours de festivités intenses du 11 au 20 mai.

stunfest_1_article
Les jeux de combat seront, une nouvelle fois, à l’honneur.

Des années d’expérience

En 2005, l’association rennaise 3 Hit Combo se lançait dans la création d’un tournoi de jeux de combat désormais connu sous l’appellation Stunfest, « stun » faisant référence aux capacités des personnages virtuels à étourdir leurs adversaires pendant le combat. Par la suite, et au vu du succès rencontré, le rendez-vous s’est enrichi en proposant une multitude d’activités autour des  jeux vidéo, dans une optique plus philosophique d’« encourager la pluralité des publics à questionner leur rapport à un objet culturel commun en perpétuelle évolution ». D’années en années, le Stunfest a grandi, passant d’une réunion d’une centaine de joueurs provinciaux à un événement d’envergure internationale. Le festival revêt même deux facettes : une version professionnelle, où les acteurs de l’industrie sont invités à venir se rencontrer pour discuter du marché, des problématiques rencontrées et autres, et une version grand public au travers d’une pléiade d’expériences auxquelles tous les passionnés du jeu vidéo sont les bienvenus.
 
Le weekend du 11 au 13 lancera réellement l’événement avec trois jours de Stun Game Jam. Le but étant de créer un jeu vidéo en équipe sur un thème donné. Le point d’orgue est bien évidemment placé au niveau du Stunfest qui prendra ses marques du 18 au 20 mai prochains. Cette année, l’organisation signe un retour en force avec : un village extérieur pour un festival plus grand et plus riche en expériences, un espace dédié aux créateurs indépendants de jeux vidéo, un espace rétrogaming et classic game digne des plus grandes salles d’arcade avec l’animation de tournois old-school, des concerts (Jankenpopp, The Algorithm, Look Mum no Computer...), des installations interactives ou encore des expositions de jeux. Comme lors de ses débuts, des tournois sont organisés sur des jeux de combat tels Tekken 7, Super Smash Bros WiiU, que Stuntacus : Godtiers of the Arena, Capcom vs. SNK, Marvel vs. Capcom ou encore Dragon Ball Fighter Z. Par ailleurs, l’édition 2018 du Capcom Pro Tour fera un arrêt à Rennes pour un premier event en Europe où la crème des joueurs s’affrontera sur Street Fighter V Arcade Edition. Des joueurs de Superplay seront également de la partie pour montrer leurs talents sur scène à base de speedruns (finir un jeu le plus rapidement possible) ou de scoring (obtenir le plus de points possible). Cette dernière discipline sera même enrichie par le Wasshoi avec la participation des meilleurs joueurs japonais de shoot’em up que sont Fufufu et Y.Saito.

Les rencontres ADDON

stunfest_2_article
Première pour le Stunfest, une mascotte fait son apparition.

En marge du festival, les 15, 16 et 17 mai 2018 à Rennes, tous les acteurs professionnels qui constituent l’industrie du jeu vidéo sont appelés à venir participer pour converser sur des domaines aussi complets que divers du jeu vidéo tels que les aspects artistiques, créatifs, techniques ou même conceptuels. L’objectif est également de promouvoir l’émergence de nouvelles pratiques et de soutenir les initiatives innovantes tout en conservant un regard critique. C’est une sorte de collaboration gagnant-gagnant qu’opère l’organisation du Stunfest en s’adressant aux créateurs de jeux, professionnels, auteurs ou même amateurs. En effet, en bénéficiant de la contribution de professionnels du jeu vidéo venant de France, d’Europe et du monde, le festival étend son réseau d’influence tandis que les spécialistes profitent d’un événement dédié et ciblé. Cette année, ces rencontres coproduites par 3 Hit Combo et Atlangames s’enrichissent avec le concours des «métiers associés » que sont des chercheurs, professionnels de l’éducation, de l’animation et de la culture. Plusieurs thématiques autour des problématiques actuelles politiques, éthiques, esthétiques, économiques et culturelles de l’univers vidéoludique, seront abordées, lors de conférences, tables rondes et workshops. Le contenu exact de ces activités notamment concernant les invités sur scène, n’est pour l’instant pas encore disponible.

 a