a

Les aigles voient rouge…

 

Les aigles voient rouge…

La seconde formation présentée par Eagle Gaming échoue lors de son dernier match face à l’équipe Primate. Constituée du capitaine KnOxXx, GetAmazed, zYKK (remplaçant temporaire de Kryw), Flippy, Baud et PiPou, Eagle Gaming Red avaient pourtant débuté sa compétition sur les chapeaux de roue en remportant deux matchs consécutifs. Néanmoins, l’équipe tentera une nouvelle fois d’obtenir une place pour les phases finales lors d’une troisième session de qualification programmée ce week-end du 9 au 10 juin. Retour sur trois jours de compétition intenses…

Replay du match Eagle Gaming Red vs RFX Project

Une entrée fracassante…

Pour son premier match, Eagle Gaming Red a rencontré l’équipe RFX Project composée de Wannes, Appe, Hakan, Hikii, Zouzou et Leoreth. Pour commencer, les deux compositions se sont affrontées sur la carte d’escorte Gibraltar avec dans le rôle de l’assaillant Eagle Gaming Red. Dès lors, les aigles valident rapidement les trois points avec une time bank de 4 minutes. zYKK sur Hanzo comme Flippy sur Widowmaker auront été décisifs durant cette manche en imposant une pression constante sur la back-lane alors que les tanks KnOxXx sur Winston et GetAmazed sur D.Va ont concentré toutes les attentions avec génie. Au changement de side, RFX Project fait face à une défense intraitable sur la première section. Néanmoins, ils parviennent à valider de justesse le premier point et profitent de cet élan pour tenter de s’accaparer le second, notamment grâce aux duels remportés par la Widowmaker de Hikii sur Flippy. Toutefois, le sniper des aigles, piqué au vif, enchaîne les têtes et, assisté par zYKK sur Hanzo, enraye l'attaque, résultant sur un 3 à 1. Dès lors, Eagle Gaming Red prend l’avantage avec une carte remportée.

Sur Oasis, les aigles se montrent imparables avec une nette domination. Concernant la première manche au niveau du Centre-ville, la précision de la Pharah de zYKK aura été déterminante et permet à son équipe de sécuriser aisément un premier point sur 100% à 0%. Les affrontements reprennent dans les jardins et même si RFX Project a pendant un long moment contrôlé le point, Eagle Gaming Red a profité des erreurs de son adversaire pour finalement comptabiliser un 100% à 73%. Le score est alors de 2 à 0 pour les aigles quand le combat reprend avec pour toile de fond le bidonville de JunkerTown. En attaque, Eagle Gaming Red opte pour une formation atypique avec KnOxXx sur Orisa, GetAmazed sur Roadhog, zYkk sur D.Va, Flippy sur Widowmaker, Baud sur Bastion et PiPou sur Mercy. En une seule poussée, les aigles parviennent à délivrer le payload jusqu’au terminus en utilisant intelligemment leurs ultimates et accumulent une impressionnante time bank de 4 minutes et 6 secondes. En défense, les aigles rendent une copie sans fautes avec un full hold, offrant une victoire de 3 à 0. Solide sur tous les aspects du jeu, l’équipe semble suivre les traces de leurs coéquipiers d’Eagle Gaming Blue.

Replay du match Eagle Gaming Red vs Gamewave

Lors de son second match en demi-finale, Eagle Gaming Red fait face à l’équipe de Gamewave formée d’Ezel, Yggdrasille, wSerious, Soow, Deylen et Zabu. Les hostilités débutent sur la carte hybride Numbani, avec les aigles dans la position de l’attaquant. Après un premier assaut mené par KnOxXx sur Winston, les aigles débloquent le payload tandis que la validation du second point est l’œuvre des frères Shimada avec Flippy sur Hanzo et zYKK sur Genji. Galvanisée par toutes ces victoires, Eagle Gaming Red déroule et obtient 4 minutes et 16 secondes dans la time bank. Sur la phase d’assaut de Gamewave, Eagle Gaming Red concède le premier point après une bonne période de contestation à l’image de Baud sur son Zenyatta vengeur. À l’issue d’un combat débloqué par le double kill du Genji de wSerious, Gamewave atteint le second checkpoint avec 2 minutes dans la time bank. Malheureusement pour les assaillants, le payload finit sa course à quelques mètres de la fin en raison d’une défense collective pugnace. Eagle Gaming Red prend l’avantage sur le score avec un point d'engrangé. Sur Oasis, les aigles ne laissent aucune chance à leurs opposants en raflant les 100% à 0% sur la section du centre-ville. Dans l’enceinte de l’université, les débats sont plus mitigés avec un wSerious impérial sur Pharah. Seulement, après avoir contrôlé la zone jusqu’à atteindre 66%, Gamewave concède la domination du point aux aigles qui opèrent, désormais, une défense inébranlable. Eagle Gaming Red prend le large sur le score de 2 à 0.

Avec pour champ de bataille la carte hybride Blizzard World, Eagle Gaming Red débute en tant qu’assaillant. Cette fois, Gamewave oppose une belle combativité, notamment sur le premier point, en gagnant de précieuses secondes avant de céder sous les roquettes de Flippy, nullement dérangé dans les airs par ses ennemis. Dès lors, les aigles se réveillent en menant le payload au second checkpoint tout en éliminant/poursuivant les joueurs désemparés de Gamewave. Finalement, la défense se fissure et s’effondre, laissant Eagle Gaming Red obtenir le dernier point avec une time bank de 2 minutes et 35 secondes. Sur le round d’attaque de Gamewave, les aigles profitent du décor environnant le premier point. Tels des rocks sur la grève en pleine tempête, les aigles résistent à toutes les vagues d’attaque et tiennent leur position. La gestion des ultimates et un Flippy terrorisant les rangs adverses auront raison de Gamewave. Dès lors, la manche comme le match se finissent sur un full hold avec une autodestruction sensationnelle de GetAmazed fauchant pas moins de 4 joueurs. Eagle Gaming Red accède à la finale de ces qualifiers sur le score de 3 à 0.

Replay du match Eagle Gaming Red vs Primate

… et une sortie décevante.

Pour la finale, Eagle Gaming Red était opposée à Primate, constituée de Helv, Tsuna, Thorkey, Live2intxd, FDGoD et Apollo11. Pour débuter, les deux formations se heurtent violemment sur Eichenwalde, Primate dans le rôle de l’assaillant. Malgré une très bonne défense, les joueurs de Primate parviennent à valider les trois points en accumulant une time bank de 2 minutes et 52 secondes. Au changement de side, les aigles font face à un mur personnifié, notamment par le support agressif FDGod qui n’hésite pas à se mettre en mode Battle Mercy pour éclaircir les rangs adverses. Néanmoins, Eagle Gaming s’adapte et enclenche le mouvement parvenant à valider le dernier point avec une time bank de 2 minutes et 17 secondes. Une nouvelle fois, les aigles sont à la manœuvre et, après avoir capté le premier point rapidement, le payload s’arrête brutalement à quelques mètres du second checkpoint sous l’impulsion d’un combo dévastateur au timing parfait, qu’est le Graviton/Frappe du dragon lancé par Live2intxd sur Zarya et Tsuna sur Hanzo. Dès lors, Primate, passée assaillante et galvanisée par cette victoire, dévoile son meilleur jeu en prenant le premier point et dépasse la marque des aigles. Ces derniers perdent ainsi leur première carte de la compétition, laissant Primate en tête avec 1 à 0. Le match se poursuit sur la carte Oasis au niveau des jardins avec une domination du point passant d’une main à l’autre. En fin de partie, Eagle Gaming Red, en difficulté, fait preuve de sang-froid, à l’image d’une transcendance salutaire lancée par Baud en prolongations alors qu’un 4v4 annonçait un naufrage assuré. Finalement, les aigles reprennent l’avantage et s’arroge la victoire sur cette manche 100% à 99%. Dans le centre-ville, le collectif Eagle Gaming Red fait parler la poudre en obtenant en premier le contrôle du point. Au final, même si Primate s’est adjugé la possession du point durant un moment, les aigles remporte la carte avec 100% à 62%.

Sur la troisième carte, Route 66, Primate se charge en premier d’escorter le payload. Les aigles opposent une défense endiablée pendant plus de 3 minutes. Toutefois, une ultime tentative perce et permet à Primate de valider l’objectif. Dès lors, l’attaque se montre impassible en prenant toujours les premiers kills ainsi qu’en remportant quasi-systématiquement les teamfights. Ainsi, Primate, pourtant très mal partie en début de manche, valide les trois points de passage en overtime. C’est au tour d’Eagle Gaming Red d’attaquer. Bien que Tsuna sur Hanzo ait opposé quelques difficultés, les aigles dépassent le premier point et se dirigent vers le second. Ils tentent par trois fois de briser la défense, mais, à l’image de la manche précédente, Primate récupère trop souvent le premier kill. Eagle Gaming Red semble soumis à la domination de Primate qui s’arroge une balle de match sur le score de 2 à 1. Le choc se poursuit sur Ilios, à l’ombre du phare. Les deux équipes se rendent coups pour coups, mais finalement Eagle Gaming, pourtant initialement mené, ressort vainqueur de la première manche avec 100% à 82%. Au niveau du puits, Primate oppose une impressionnante prestation avec une composition 3 tanks/3 supports efficace, leur permettant d’afficher une précieuse victoire 100% à 62%. Sur les ruines, Eagle Gaming Red, à l’instar de la partie, n’arrive pas à imposer son rythme et concède la manche 100% à 0%, comme la partie sur le score de 3 à 1. Les challengers ont défié avec succès Eagle Gaming Red qui aura clairement manqué de réussite. Néanmoins, il reste deux possibilités d’obtenir un ticket pour les phases finales, le format du tournoi permettant plusieurs participations lors des qualifications. Le prochain match d’Eagle Gaming Red aura lieu ce samedi 9 juin, vers 15h...

 a