a

Les Tankers Surprise

 

Les Tankers Surprise

Dans ces Contenders Europe, Eagle Gaming a profité de la richesse de son roster de douze joueurs pour présenter face aux Bazooka Puppiez son joker : la formation mystérieuse composée de baud, Hqrdest, Kryw, Leaf, Lilbow et SuperPlouk . Avec une victoire contre deux défaites, les Bazooka Puppiez avaient à cœur de démontrer leur savoir-faire. Cependant, les six joueurs alignés par Eagle Gaming se sont durement entrainés pour proposer des tactiques et stratégies originales qui ont permis une victoire éclatante sur le score sans appel de 4 à 0.

Replay du match Eagle Gaming vs Bazooka Puppiez.

Ilios : le changement, c’est maintenant !

Dès cette première carte, Eagle Gaming annonce la couleur avec une quadruple tank composée de Superplouk sur Winston, Hqrdest sur Zarya, Leaf sur D.Va et Kryw sur Roadhog, tandis que Bazooka Puppiez affiche une formation plus classique, une dive avec “Pharmercy” (duo Pharah + Mercy). Dans ce début de manche, le point de contrôle au niveau du puits est à l’avantage des Bazooka Puppiez, grâce à l’intervention de Danye sur sa Pharah qui décime littéralement les rangs d’Eagle Gaming. Les aigles contre-attaquent, en écartant d’entrée de combat la Tracer de Nesh et le Winston de Meza. Leaf se débarrasse ensuite de la Mercy jouée par Dennia, obligeant Mete comme Danye à se suicider dans le puits. Les Bazooka Puppiez ont atteint les 44% lorsqu’Eagle Gaming reprend le contrôle de la zone. Kryw se fait ensuite faucher par le barrage de roquettes lancé par Danye. Dès lors, bien que la Zarya d’Hqrdest soit victime d’un missile de Danye, Kryw abat Dennia alors que Superplouk utilise sa rage primordiale pour faire mordre la poussière à Nesh. La Pharah des Bazooka Puppiez élimine le Lucio de Lilbow avant de succomber à son tour, laissant des aigles bien ancrés sur leur position. Les combats reprennent alors qu’Eagle Gaming atteint les 76%. À l’aide d’une bombe à impulsion, l’insaisissable Nesh démontre son talent en s’octroyant un double kill sur la Moira de baud et la Zarya d’Hqrdest. Lilbow et Leaf succombent ensuite sous la pression des Bazooka Puppiez alors que Kryw tente, avec l’énergie du désespoir, de temporiser. Le compteur défile à nouveau pour les Bazooka Puppiez alors que celui des aigles marque l’arrêt à 94%. Leaf sur une autodestruction élimine la D.Va de Mete qui lui-même liquide Hqrdest en utilisant son ultimate. Tandis que Kryw n’arrive pas à tuer d’ennemis avec son équarrisseur, Nesh place une bombe à impulsion fatale sur Superplouk avant de prendre la vie du Roadhog français. Alors que l’overtime débute, les aigles fondent sur leur proie mais malheureusement, l’attaque est inefficace et permet aux Bazooka Puppiez de prendre une courte avance dans cette rencontre.

Avec en toile de fond le phare d’Ilios, Eagle Gaming conserve sa formation avec une légère modification concernant Superplouk qui préfère Reinhardt à Winston. Aucun changement côté Bazooka Puppiez. Les aigles sont les premiers à imposer leur présence sur le point tandis que l’équipe adverse n’ose pas vraiment se frotter aux quatre tanks. La matrice défensive de Leaf permet d’annuler le barrage de roquettes de Danye qui périt sous ses propres dégâts. Bien qu’ Hqrdest rejoigne le pays des morts aidé par une bombe à impulsion de Nesh, Kryw élimine sèchement le Winston adverse. Les Bazooka Puppiez ont clairement des difficultés à bousculer la composition d’Eagle Gaming qui s’arroge les 50%. Dès lors, les chiots endiablés tentent de faire la différence, soutenus par un mur du son lancé par Forsak3n. Lilbow utilise également son ultimate, annulant par la même occasion cette offensive. Dès lors, Meza entre dans une rage primordiale où la promiscuité du point lui est favorable et frappe avec violence baud. Leaf parvient à écarter Danye, mais Mete sur sa D.Va est magistral et vient récupérer un triple kill. Bazooka Puppiez ouvre enfin la marque alors que Eagle Gaming affiche 83%. Ces derniers prennent de plein fouet le barrage de roquette de Danye avant d’être renvoyés au spawn. Une nouvelle fois, les aigles lancent la charge, mais un double kill sur l’autodestruction de Mete provoque un suicide collectif. La troisième tentative sera la bonne et les joueurs francophones parviennent à reprendre le point avec pour seule élimination Mete. L’overtime débute et Danye en passant par le toit  tente de lancer son barrage de roquettes au milieu des rangs ennemis. Toutefois, c’était sans compter la vigilance de Leaf qui absorbe l’attaque avec sa matrice alors que Kryw tue l'effronté. Meza et Nesh se font respectivement éviscérer par Hqrdest et par Superplouk. Eagle Gaming est intraitable et remporte la manche.

contendersday4_1_article
Difficile de déloger les aigles, bien installés sur ce point de contrôle, au niveau du phare.

Les deux équipes vont ainsi devoir se départager sur le point de contrôle des ruines. Pour tenter d’enrayer cette composition atypique, Bazooka Puppiez se dote d’une Widowmaker pour Nesh, d’un Zenyatta pour Forsak3n et d’une Tracer pour Danye. Grande première lors d’une compétition, Kryw se porte sur Winston. Bien que Leaf à peine éjecté de son méca soit mis hors d’état de nuire, les Eagle Gaming enchainent les éliminations et prennent l’avantage comme le contrôle du point. Sur ce second team fight, la défense positionnée en amont du point tient bon et les aigles atteignent les 56%. Nesh réagit en changeant de personnage à la faveur d’une Sombra. Les Bazooka Puppiez tentent ainsi d’imposer leur rythme mais la coalescence de baud refroidit les ardeurs adverses. Sur une transcendance de Forsak3n, les chiots montrent les crocs et s’arrogent 4 kills contre 1 alors que l’overtime s’est déclenché. Les Bazooka Puppiez prennent pour la première fois le contrôle de la zone tandis qu’Eagle Gaming affiche un imposant 99%. Le premier assaut mené par Eagle Gaming se confronte à l’EMP de Nesh et toute l’équipe est annihilée. Au moment où le compteur dépasse les 60%, Eagle Gaming possède 5 ultimates contre 3 et se jette dans la fosse aux lions. Kryw utilise sa rage primordiale et liquide le Zenyatta de Forsak3n avant d’occire la Tracer de Danye. Les joueurs francophones récupèrent la possession du point déclenchant par la même occasion l’overtime. Bien que les Bazooka Puppiezréalisent une excellente défense matérialisée par un roulement intelligent des joueurs, les aigles enchainent les éliminations tout en gardant à distance leurs ennemis du point. Lilbow aura été décisif en évitant l’EMP lancé par Nesh, puis en sauvant ses coéquipiers à l’aide d’un mur du son. Eagle Gaming remporte ainsi la carte et ouvre le score, 1-0.

Hollywood : la chevauchée fantastique

Sur cette carte hybride, c’est Eagle Gaming qui va démarrer en attaque en conservant la configuration quad-tank. Côté Bazooka Puppiez, Nesh opte pour Junkrat alors que Danye se porte sur Sombra. Dès les premiers instants, bien que la Moira de baud soit rapidement assassinée par Danye, Eagle Gaming se positionne sur le payload. Néanmoins, Kryw et Leaf succombent, mettant un terme à cette première poussée. La deuxième tentative échoue également, notamment par l’intervention de l’EMP de Danye, qui liquide Superplouk au passage. L’opération met à terre Lilbow, Hqrdest et Leaf. Dès lors, Eagle Gaming prend le temps de se rassembler et mène une attaque groupée sur la terrasse, soutenue par la coalescence de baud. Leaf s’offre un double kill sur la Mercy de Dennia et le Zenyatta de Forsak3n. L’avantage du nombre permet aux aigles d’éliminer les défenseurs un à un. En conséquence, le payload commence sa progression sur la partie western. Le pneumastic de Nesh est lancé, mais n’aura aucun impact alors que Nesh subit les foudres de Zarya. Malheureusement pour les aigles, Bazooka Puppiez réagit en concentrant ses tirs sur les deux supports baud et Lilbow. Ces derniers évincés, les joueurs francophones sont forcés de se retirer. Dès lors, Eagle Gaming se jette sur le point avec les ultimates du Lucio de Lilbow puis de la Moira de baud. La défense cède sous la puissance du pack avec encore 3 ultimates contre 0 en faveur d’Eagle Gaming. Pendant que le payload approche du second checkpoint, les Bazooka Puppiez engagent le combat. Les éliminations pleuvent des deux côtés, mais la Zarya de Hqrdest utilise son graviton pour piéger Dennia et Mete qui finissent par tomber sous les coups de massue de Superplouk. Bien que le Winston de Meza et l’arrivée d’une Tracer jouée par Nesh tentent d’enrayer la progression, Eagle Gaming parvient à valider ce deuxième point. Les aigles démontrent des talents de gestionnaire digne du trésorier de la famille Rothschild avec 5 ultimates chargés. Les assaillants profitent de leurs ressources pour éliminer 3 adversaires, sans aucune perte dans leurs rangs, tandis que le payload s’engage sur la dernière ligne droite. Dans un dernier espoir d’arrêter cette déferlante, les Bazooka Puppiez essayent d’empêcher le moindre héro d’aborder le convoi. Bien que Kryw soit abattu par un pneumastic, Eagle Gaming rugit à l’image de Superplouk qui fracasse deux joueurs ennemis. Une fois Danye et Nesh achevés, Forsak3n sur Zenyatta et Dennia sur Lucio s’efforcent de contester le point à l’aide d’une transcendance et un mur du son. Les renforts seront repoussés et Eagle Gaming prend la tête sur cette carte avec 3 points, en overtime.

contendersday4_2_article
Lors de l’attaque des Bazooka Puppiez, le défilé du village western avantage les quatre tanks d’Eagle Gaming.

Changement de side, c’est au tour des Bazooka Puppies d’attaquer. Pour prendre à bras le corps cette formation très tanky, Danye et Dennia envisagent la voix aérienne en prenant Pharah et Mercy. Après une phase d’observation, les deux équipes entrent dans le vif du sujet. Après plus de deux  minutes de combat et seulement une élimination de part et d’autre, Mete lance une autodestruction qui fauche les deux supports d’Eagle Gaming. Les Bazooka Puppiez débloquent ainsi la situation en nettoyant la zone et en mettant en marche le payload avec 4 minutes 40 de time bank. Seulement, Eagle Gaming n’entend pas céder du terrain à son opposant et exécute tour à tour ses ennemis. Dès lors, la Tracer de Nesh s’infiltre dans le dos de la défense. Lilbow est fatalement touché par une bombe à impulsion dès les premiers instants de ce team fight. Bien que Superplouk fasse un travail de titan, Eagle Gaming sous les roquettes de la Pharah de Danye et la bonne pression collective des Bazooka Puppiez, finit par concéder cet affrontement. Le payload progresse lentement alors que les Eagle Gaming se regroupent dans le saloon. Meza sur son Winston utilise sa rage primordiale mais Kryw le contre à l’aide de son équarrisseur pour fabriquer du pâté de singe. Cependant, le duo Nesh/Danye harcèle et décime les troupes d’Eagle Gaming alors qu’il ne reste plus qu’une minute et 45 secondes. Un barrage de roquettes lancé par Danye, suivi d’un focus ordonné, annihile toute velléité de la part des défenseurs et permet de valider ce second point avec 2 minutes 45 de time bank. Cependant, Eagle Gaming mené par une coalescence destructrice de baud et un double-kill de Superplouk empêchent leurs opposants de faire ne serait-ce qu’un pas supplémentaire. Une nouvelle fois, Danye tente un barrage de roquettes mais cette fois Leaf contre l’action. La défense tient bon, assistée par un Lucio calculateur joué par Lilbow qui sauve de justesse Superplouk avec un mur du son. Danye aura raison de la pugnacité de ses opposants en apportant un feu continu de missiles qui se traduit par une élimination successive des joueurs adverses. Alors que le payload s’engage sur la dernière ligne droite, les aigles qui ont fait perdre plus de 2 minutes à l’attaque en temporisant grâce à cette formation quad tank, se regroupent pour mettre un terme à cette avancée. Dès lors, Mete est anéanti par une autodestruction de la D.Va de Leaf. Néanmoins, ce dernier succombe également sous les tirs directs de Danye. Alors que l’overtime démarre, l’attaque des Bazooka Puppiez s’effrite avec les morts de Forsak3n et Danye. Même si Nesh fournit une prestation hors-norme, Hqrdest clôt le débat avec un graviton sur 3 joueurs, un double-kill et une victoire à la clef sur le score de 3-2. Au général, les aigles prennent le large avec 2 à 0.

Hanamura : rapidité et précision

Gros changements du côté d’Eagle Gaming qui débute le match sur cette carte d’assaut en tant que défenseur avec : Superplouk sur Winston, Hqrdest sur Tracer, baud sur Ana, Kryw sur D.Va, Lilbow sur Zenyatta et Leaf sur Doomfist. Au vu de cette nouvelle configuration, Danye et Dennia préfèrent Genji et Lucio. Après une minute d’observation, les Bazooka Puppiez se projettent sur le point et réussissent à faire le break avec un team kill et une seule mort. Les chiots enragés vont pouvoir profiter d’une avance de plus de 6 minutes pour tenter de briser la défense et s’accaparer ce point B. Bien que Danye signe un triple kill aidé par sa lame du dragon, Lilbow conteste la prise du point en utilisant sa transcendance, épaulé par ses deux tanks, Leaf et Superplouk. Les renforts arrivés, Eagle Gaming évite de peu le “snowball”  et finit par prendre l’ascendant sur les assaillants qui ont validé un tiers de l’objectif. La tentative suivante est soudainement interrompue par une volée d’orbes du Zenyatta de Lilbow bien placée sur le Genji de Danye. A son retour, Danye lance sa lame du dragon, bien couvert par ses tanks, mais Leaf l’interrompt d’un direct d’enfer et supprime le DPS. À la suite de cet échange musclé, Danye change une nouvelle fois de héros et porte son dévolu sur un Soldier 76. Le choc suivant est très rude pour les aigles qui perdent successivement Leaf, Lilbow et Superplouk. Le deuxième tiers acquis par les Bazooka Puppiez, Kryw est forcé d’utiliser son autodestruction pour temporiser. Leaf se venge ensuite sur Danye alors que Lilbow maintient ses coéquipiers en vie grâce à sa transcendance. Mete lance alors son autodestruction dans les airs, mais SuperPlouk réussit un coup de maître en plaçant son shield en plein vol autour de la bombe qui ne tuera donc personne.  À 5 joueurs contre 6 sur ce point, le combat s’inscrit dans la durée et Dennia est obligé de lancer un mur du son pour permettre la poursuite de cette attaque. Une nouvelle fois l’équipe se trouve dans une mauvaise posture avec une flopée d’élimination laissant seul Kryw sur le point. Au final, les Bazooka Puppiez confirment ce dernier tiers avec une time bank de 2 minutes 24.

contendersday4_3_article
La défense d’Eagle Gaming finit par céder sous la pression imposée par les Bazooka Puppiez.

Passé côté attaquant, Eagle Gaming reprend sa composition quad-tank avec Superplouk sur Reinhardt, Hqrdest sur Zarya, baud sur Moira, Kryw sur Roadhog, Lilbow sur Lucio et Leaf sur D.Va. Pour les changements opérés par les Bazooka Puppiez, Danye plébiscite Junkrat et Dennia adopte Ana. Les aigles ne font pas dans la dentelle et se projettent rapidement sur le point tandis que Kryw signe une belle action avec un grab sur la Ana, condamnée. Eagle Gaming s’installe sur le point tout en éliminant les défenseurs impuissants face à la vague de cuirassés. Cette première tentative fructueuse permet aux assaillants de prendre le point A dans un temps de record et de partir à l’attaque du point B avec 7 minutes dans la time bank. Eagle Gaming impose son rythme et plonge sur le point B en étant passé au préalable par les hauteurs à droite. Seulement, la défense utilise l’espace à disposition afin d’éparpiller les tirs adverses. Lilbow lance son mur du son pour tenter de redonner du souffle à son équipe, mais Nesh et Danye, libres de toutes contraintes, font un véritable massacre, contraignant les aigles à battre en retraite pour la première fois. C’est avec 5 ultimates en poche contre 4 pour les défenseurs qu’Eagle Gaming entame sa deuxième phase d’attaque. Le pneumastic de Danye arrache un double kill, tandis que Nesh pose une bombe à impulsion triomphante sur Lilbow. Il reste alors 5 minutes aux aigles pour égaliser. Superplouk se débarrasse prestement du Winston de Meza à l’aide du graviton d’Hqrdest. baud lance sa coalescence lorsque ses camarades se positionnent sur le point B alors que Forsak3n conteste grâce à sa transcendance. Dès lors, Superplouk lance son choc sismique pour écarter Danye, Dennia et Forsek3n. Après une longue phase où les Bazooka Puppiez ont tenté en vain de renverser la vapeur, Eagle Gaming égalise sur ce point B avec une time bank de 3 minutes 50.

Bazooka Puppiez repasse en attaque avec Danye sur Genji et Dennia sur Lucio. En toute logique, les joueurs francophones se placent en couverture du point A afin de profiter sur zone du rapport de force basé sur ses quatre tanks. Les assaillants profitent de la mobilité de la Tracer de Nesh pour grappiller des pourcents alors que ses collègues n’osent pas engager le combat. Finalement les Bazooka Puppiez sonnent la charge permettant d’occuper l’espace et de récupérer un premier tiers. Les éliminations jouent en faveur des Bazooka Puppiez qui écartent Lilbow sur une bombe à impulsion de Nesh. La défense craque tandis que l’objectif est validé. Les assaillants vont devoir faire preuve de talent sur le prochain team fight avec seulement 1 minute 10 au compteur. Si le combat semble, de prime abord, tourner en faveur des assiégeants avec deux kills contre un. Eagle Gaming réalise l’exploit à l’aide d’un graviton lancé par Hqrdest sur 3 personnes qui finiront pour la plupart au spawn. Lors de la dernière offensive en overtime, Hqrdest se porte sur Torbjörn et place intelligemment une tourelle dévastatrice, ignorée par les assaillants. Finalement, les Bazooka Puppiez se font étriper mais marque tout de même 42,4% de ce point B.

Changement de side. Eagle Gaming est de nouveau à la manœuvre en reprenant la formation quad-tank initiale. En défense, Danye et Dennia switch encore sur Junkrat et Mercy. Aidé par le speedboost du Lucio, Eagle Gaming se jette sur le point A pour commencer à engranger des pourcentages. Le bilan des éliminations jouent en faveur d’Eagle Gaming, notamment grâce au double-kill d’Hqrdest et celui de Superplouk. Ainsi, après avoir validé ce point A, les aigles se dirigent vers le second champ de bataille avec 3 minutes 15 dans la time bank. Le combo graviton/autodestruction supprime le Winston de Meza alors que l’occupation du point B est contestée par la transcendance de Forsak3n. Superplouk est tué, mais Eagle Gaming parvient à écarter 3 joueurs adverses, laissant la défense uniquement assurée par la Tracer de Nesh et le Lucio de Dennia. Au final, Eagle Gaming dépasse le score précédemment établi par ses opposants et s’arroge la map pour un score total de 3 à 0.

contendersday4_4_article
Junkertown est la dernière carte de ce quad-map.

Junkertown : domination totale

Pour finir le match, les joueurs devront s’affronter sur une carte d’escorte. En attaque, Eagle Gaming continue à faire le show en optant pour une triple tank : Superplouk sur Winston, Hqrdest sur Tracer, baud sur Moira, Kryw sur Roadhog, Lilbow sur Lucio et Leaf sur D.Va. Pour accueillir tout ce beau monde, les Bazooka Puppiez vont pouvoir compter sur Mete en Roadhog, Danye sur Junkrat, Dennia sur Mercy, Meza sur Orisa, Forsak3n sur Zenyatta et Nesh sur Widowmaker. La défense en retrait, c’est sans grandes difficultés que le convoi entame sa progression. Hqrdest, en hauteur et dans le dos de ses adversaires, attire l’attention et harcèle ses ennemis. Leaf débloque le kill feed en supprimant l’Orisa tandis que Forsak3n se débarrasse de la Tracer d’Hqrdest. La défense tient bon devant le premier point avec 4 éliminations, obligeant Leaf à rebrousser chemin. Pour cette seconde confrontation, Eagle Gaming prend à revers son opposant en passant par le côté droit de la carte. Kryw abat sèchement Meza sur Orisa alors que baud à l’aide de sa coalescence liquide la Mercy de Dennia. Impossible pour la défense d’être efficace et les Bazooka Puppiez sont renvoyés au spawn. Le premier point confirmé avec 4 minutes 45 de time bank, Eagle Gaming continue sa progression. Nesh se porte sur Tracer avec pour ambition d’apporter des dégâts supplémentaires. Alors que le convoi s’engage dans la courbe vers ce second point de passage, Danye lance un pneumastic qui aura raison de Lilbow. Bien qu’il vienne d’éliminer le Reinhardt de Superplouk, Nesh se fait trucider par la coalescence de baud. Portés par la transcendance de Forsak3n, les Bazooka Puppiez attaquent en force les aigles qui perdent Superplouk, Hqrdest et Lilbow. Le temps de se regrouper et Eagle Gaming reprend l’assaut. Avec 5 ultimates contre 1, les Bazooka Puppiez ont l’avantage. Cependant, les joueurs francophones restent bien groupés et encaissent les différentes agressions à l’image de Leaf qui parvient à stopper le pneumastic de Danye. Au bout d’un long combat, Eagle Gaming prend l’avantage des kills et s'attribue ce deuxième point avec 3 minutes 10 de time bank. À peine le portail passé, Danye récupère baud sur un pneumastic. En revanche, la vengeance ne tarde pas, avec le combo Graviton d’Hqrdest/autodestruction de Leaf qui liquide pas moins de quatre joueurs adverses. Le convoi s’aligne avec sa destination quand un nouvel affrontement survient. Une guerre d’ultimate prend place avec un léger avantage pour les défenseurs. Paradoxalement, Eagle Gaming ne faiblit pas et continue même à avancer, amenant ce convoi à quelques mètres de sa destination finale. Soutenu par le feu concentré de son équipe, Hqrdest lance un graviton décisif qui fera 5 éliminations. La formation des aigles marque les 3 points avec 1 minute 07 dans la time bank.

contendersday4_5_article
Le convoi des Bazooka Puppiez sous le contrôle d’Eagle Gaming.

Pour escorter ce convoi, Bazooka Puppiez opère quelques changements avec Nesh sur Widowmaker, Mete sur Roadhog, Danye sur Moira et Meza sur Orisa. La quad-tank est plus que jamais d’actualité côté Eagle Gaming dont l’unique changement se situe au niveau de Hqrdest qui préfère une Orisa. Galvanisés par leurs victoires précédentes, les aigles se montrent audacieux en venant contester le payload à son point de départ, devant le spawn ennemi. Danye choisit alors Hanzo pour tenter de débloquer la situation. Forsak3n fraîchement débarqué sur Bastion, se fait hook par le Roadhog de Kryw. La situation est enfin déverrouillée par le double kill de Mete, renchérit par un double kill du Hanzo de Danye. Bastion en mode tourelle sur le convoi avance, bien protégé par le bouclier d’Orisa. Cependant, Kryw à l’aide de son équarrisseur supprime l’omnic. Les Bazooka Puppiez, à l’instar de Mete et Danye, semblent remporter le team fight alors que les combats se poursuivent tout comme le chronomètre qui affiche désormais 1 minute 30. Eagle Gaming se rassemble et ambitionne clairement de mettre un terme définitif à ce match, notamment par baud qui utilise sa coalescence sans pour autant faire de victimes. Hqrdest, en bonne Tracer, colle une bombe à impulsion mortelle sur le Bastion de Forsak3n tandis que l’attaque se brise totalement avec 4 éliminations supplémentaires. À l’escarmouche suivante, Danye loupe l’ultimate d’Hanzo avant d’être abattu. Alors que l’affrontement tourne numériquement en faveur des Bazooka Puppiez, Superplouk utilise sa charge sur la Mercy de Dennia et poursuit par un kill sur la Tracer de Nesh. En overtime et à 5 contre 3, Eagle Gaming finit par remporter la manche sur un full hold.

En s’appuyant sur l’effet de surprise généré par cette composition quadruple tank, Eagle Gaming est parvenu à remporter son match avec un carton plein sur le score de 4 à 0. La gestion des ultimates, la vision de jeu et le positionnement comme la cohésion d’équipe avec des réactions rapides et efficaces, démontrent des capacités étonnantes pour un roster qui vient d’entrer dans la compétition. Inévitablement, le prochain match face aux Mosaic eSports ce lundi 9 avril, devrait réserver quelques surprises au vu des performances dispensées par les douze joueurs de l’équipe francophone… Après une quad-tank, que vont nous offrir les aigles face à la lanterne rouge de cette phase de groupe ?

 a