a

Levée de fonds colossale pour la Team Vitality

 

Levée de fonds colossale pour la Team Vitality

Afin d’accélérer son développement, la Team Vitality vient de finaliser une levée de fonds s’élevant à 2,5 millions d’euros auprès notamment de Korelya Capital, Kima Ventures et H26. L’équipe confirme sa position d’acteur incontournable et moteur sur le marché de l’eSport aussi bien au niveau français qu’européen.

1vitality_1_article
La Team Vitality a été sacrée championne du monde ESL Pro League sur Rainbow Six Siege en 2016 et championne du monde sur FIFA en 2017.

Injection de croissance

« L'ambition de Vitality est de devenir un leader européen incontesté dont les équipes participent à toutes les plus grandes ligues eSport professionnelles, a déclaré Nicolas Maurer, CEO de Team Vitality. Cette levée de fonds effectuée auprès de partenaires va nous permettre d'accélérer notre croissance et de conforter notre place parmi les plus grandes marques e-sport en Europe ». Ainsi, grâce à la somme mise à disposition par ses investisseurs, la Team Vitality devrait rapidement mettre en place des sessions de recrutement sur les grands jeux qui secouent l’actualité à l’image du dernier battle royale à la mode qu’est Fortnite. Ce dernier titre est parvenu à rassembler rapidement une énorme communauté de joueurs mais aussi à attirer l’attention des organisateurs d'événements qui semblent tester plusieurs formules cette année. Pour le moment, le club dénombre 50 joueurs professionnels sous contrat, issus de différentes nationalités et répartis sur une dizaine de jeux différents comme League of Legends, Fifa, Rainbow Six ou encore PlayerUnknown’s Battlegrounds.

L’écurie de joueurs professionnels aspire également à créer sa propre académie dédiée au MOBA League of Legends pour former les meilleurs éléments de demain. En effet, la structure souhaite capitaliser sur son expérience et les nombreuses victoires remportées. Rappelons que depuis 2015, elle est l’unique représentante tricolore de la très respectée compétition LCS League of Legends, championnat européen officiel du titre développé et édité par Riot Games.

vitality_2_article
Les Hfrag porteront désormais les couleurs de GameWard !

La France, patrie de l’eSport !

Autre bonne nouvelle pour le mois de février, GameWard se dote d’une équipe professionnelle destinée à évoluer sur PlayerUnknown’s Battlegrounds. Depuis 2 années d’activités de streaming intensif dont notamment la diffusion du Championnat mondial Heroes of the Storm (HGC) de Blizzard et l'organisation d'événements et tournois, GameWard a décidé de passer de l’autre côté du miroir en s’offrant les services du roster Hfrag. « Cela faisait plusieurs mois que l'envie de nous lancer sur l'activité de club esport nous traversait l'esprit, ajoute Arnaud "Shadz" Moulet, directeur général de Gameward. Il était également temps pour GameWard de s'ouvrir à une autre licence que celle d'Heroes of the Storm, le MOBA de Blizzard, sur laquelle nous avons eu l'occasion de nous développer : WebTV, site d'actu', organisation de compétitions, prestations pour l'éditeur mais aussi pour d'autres partenaires. Nous sommes vraiment enthousiastes d'enfin lancer ce projet, persuadés que ce dernier va être une expérience pérenne et enrichissante mais aussi très bénéfique pour le développement de notre marque et entreprise ».

Cet énième lancement d’équipes professionnelles et de projets professionnels en France avec des structures aux reins solides en ce début d’année , prouve que le développement de l’univers eSport s’étend à une vitesse exponentielle. Quelques années auparavant, seuls les évènements agrégateurs de différents univers vidéoludiques ou des jeux tels que Counter Strike et League of Legends parvenaient à rassembler les foules. Désormais, les tendances comme le milieu sportif électronique évoluent et se diversifient. Les moyens qu’ils soient législatifs avec la loi pour République Numérique ou financiers avec l’arrivée de nombreux investisseurs, vont permettre de démocratiser la discipline et ses déclinaisons. Avec de telles avancées pour l’écosystème français, 2018 risque fortement d’être une année charnière concernant le développement et l’accroissement de l’eSport français.

 a