a

L’Overwatch League et ses audiences

 

L’Overwatch League et ses audiences

Alors que la troisième étape a pris fin avec pour point d’orgue la seconde victoire en playoffs de New York Excelsior ce dimanche 6 mai, l’heure est au bilan et à l’analyse des audiences. Après l’immense engouement des premiers jours de la saison inaugurale de l’Overwatch League, on aurait pu logiquement s’attendre à une baisse d’intérêt de la part de la communauté et des spectateurs. Cependant, les différentes chaînes de streaming se maintiennent et une légère hausse entre les 3 étapes est même visible, selon les chiffres dévoilés par le site spécialisé Esports Charts.

owlstage3audience_1_article
La finale de l’étape 3 où Boston a plié devant New York.

La chine, vecteur de croissance

Sur les 139 heures de diffusion que cumule l’étape 3 de la compétition, Esports Charts précise que 87 millions d’heures ont été visionnées avec une moyenne d’un peu moins de 630 000 spectateurs. Pour comparaison, la seconde étape affiche un peu plus de 80 millions d’heures visionnées pour une moyenne de 575 000 viewers, tandis que la première étape s’attribue 73,5 millions d’heures visionnées avec une audience moyenne de 528 000 personnes. Dès lors, il serait facile de conclure que la courbe de progression pour l’audience de cette compétition poursuit ses belles performances avec une augmentation de 100 000 spectateurs entre la première et la dernière étape en date. Toutefois, ces chiffres incluent le marché chinois qui occulte le reste du monde, étant donné sa population de 1,37 milliards. Ainsi, l’étape 3, streamings chinois exclus, totalise 16 millions d’heures visionnées et une moyenne de seulement 116 000 spectateurs alors que la première étape était parvenue à réunir une moyenne de 137 000 individus pour 18,6 millions d’heures regardées. Les chiffres de la seconde étape témoignent également d’une légère baisse d’attention de la part de la communauté non-chinoise avec 18 millions d’heures visionnées pour une audience moyenne de 132 000 personnes.

The Esports Observer approfondit même l’analyse en s’intéressant aux performances des différentes phases de playoffs. Sur les émissions diffusées en anglais, coréen et français, la journée des playoffs a rassemblé une population moyenne de 144 000 spectateurs, soit 20,3% de moins que lors des phases finales de la seconde étape qui avaient réuni 174 000 viewers en moyenne. À signaler que l’étape 2 affiche une différence d’environ 20 000 spectateurs avec les playoffs de la première étape. Cette augmentation serait imputable à la mise en place d’un nouveau format dans lequel les demi-finales et la rencontre pour déterminer le champion d’étape ne sont plus effectuées le même jour. Il est également à noter que le deuxième jour de la semaine 5 de l’étape 3 inscrit un record en ayant la plus maigre audience de l’Overwatch League avec une moyenne de 73 000 spectateurs. Toujours selon The Esports Observer, cette journée des playoffs comptabilise, sur les trois canaux linguistiques, 781 000 heures regardées soit environ 90 000 de moins que l’étape 2. En ce qui concerne les pics de fréquentation, l'audience a atteint lors de la finale entre NYXL et Boston Uprising 162 000 spectateurs en simultané. C’est 54 000 personnes de moins que durant les phases finales de l’étape 2, qui se chiffrent à 216 000. Il est ainsi indéniable que les audiences maintiennent leur rythme de croissance uniquement grâce au marché chinois de plus en plus attiré par la compétition. Un fait particulièrement visible lorsque les Shanghai Dragons font leur apparition avec des audiences frôlant régulièrement le million et demi de téléspectateurs. Au vu des décalages horaires et des audiences chinoises, les rencontres de la Blizzard Arena de Los Angeles vont certainement continuer d’être diffusées la nuit en Europe…

 a