a

Magic Leap One : la vision futuriste

 

Magic Leap One : la vision futuriste

Le mercredi 20 décembre 2017, la start-up floridienne à la communication ultra-contrôlée dévoilait une version en kit de ses lunettes à réalité augmentée. À destination des développeurs d’applications, ces derniers pourront s’en emparer dès janvier prochain. Celles-ci pourraient même faire l’objet d’une commercialisation auprès du grand public à la fin de l’année 2018.

magicleap_1_article
Le champ des possibilités, aussi bien dans le cadre du divertissement que du travail, semble infini.

La puissance d’un ordinateur portable

Depuis ses premières annonces vidéo YouTube jusqu’à nos jours, la société Magic Leap distille les informations sur les aspects technologiques au compte-gouttes. Contrairement aux casques de réalités mixtes ou virtuelles, cet appareil embarque directement toute la partie hardware et software sans avoir besoin d’être relié à un PC portable ou une tour. L’ordinateur se matérialise sous la forme d’un petit boîtier que l’on attache à la ceinture ou qui se glisse dans la poche. Selon l’entreprise, une configuration embarquant un chipset unique devrait fournir assez de puissance pour obtenir des performances de calcul inégalées.

De plus, grâce aux différents capteurs et caméras situés sur les lunettes, les Magic Leap One sont capables de générer un mapping de l’environnement détaillé, de construire des interfaces et des objets 3D fluides ou encore d’améliorer l’immersion via un espace sonore audible à 360°. La plus grosse innovation dénommée « Digital Lightfield » permettrait de modifier et courber la lumière naturelle afin de tromper l’œil humain. Ainsi, le monde digital comme réel coexistent parfaitement et les objets venant de l’un se confondent dans l’autre. Précisions que les lunettes n’ayant pour le moment été « testées » uniquement au travers de vidéos par des équipes de Magic Leap, la vision proposée pourrait s’avérer faussée…

Démonstration réalisée par les équipes de Magic Leap.

Tellement prometteur !

Ainsi, les lunettes ultra légères au design soigné appuyées par un contrôleur tactile simple mais efficace, offrent des promesses similaires à celles des Google Glass ou de l’Hololens de Microsoft. Dès lors comme les vidéos le suggèrent, n’importe quel environnement serait idéal pour consulter la météo ou ses mails, avoir une réunion avec les avatars d’autres utilisateurs, jouer à un jeu en réalité augmentée, faire du shopping 3D sur la toile ou encore regarder le projet de classe version numérique de sa famille. À en croire les concepteurs, il serait possible d’exécuter et effectuer quasiment toutes les tâches d’un ordinateur classique voire davantage. C’est d’ailleurs certainement ces nouvelles applications dont a besoin la start-up pour constituer un catalogue suffisant afin d’attirer les foules d’où cette offre Magic Leap On, Creator Edition.

La question du prix n’a jamais été abordée par Magic Leap. En revanche, au vu de la technologie embarquée et des références du marché, un prix unique autour des 3500 dollars ou plus est envisageable. La réduction des composants, leur miniaturisation et l’industrialisation des processus de fabrication devraient être au cœur des attentions des concepteurs dans l’optique de réduire les coûts et offrir un produit irréprochable au public mais aussi affronter une concurrence de plus en plus nombreuse sur ce marché.

Une entreprise soutenue

En novembre dernier, Magic Leap a levé un fond d’investissements de plus de 500 millions de dollars avec comme investisseur majoritaire Tamasek Holdings, le fond souverain de Singapour. Un exploit que la start-up avait déjà relevé en 2016 et 2014 avec respectivement 793 millions de dollars dont le géant chinois Alibaba et 542 millions de dollars avec la participation de Google. Grâce à des fonds et des entreprises participatives venant des quatre coins du globe, la société a réussi en seulement 3 années à lever 1,9 milliards de dollars.

 a