a

OWL : Des changements pour le stage 2 !

 

OWL : Des changements pour le stage 2 !

Alors que la première partie de saison s’est soldée par la victoire des London Spitfire, la seconde étape réserve de nouveaux rebondissements avec des changements autant sur la formule que liés aux derniers patchs. Les 12 clubs, au travers de leurs joueurs professionnels, vont devoir faire preuve d’adaptation et s'entraîner  tout au long de l’étape pour assimiler ces nouvelles données. Encore une fois, Blizzard effectue ces réglages en tenant compte des feedbacks des amateurs et des professionnels afin de rendre les futures rencontres plus eSportives que jamais.

owl_1_article
Jae-Hui « Gesture » Hong de London Spitfire quittant la scène sur une victoire en finale contre New York Excelsior.

Un patch aux conséquences redoutées

Les premiers matchs auront lieux ce mercredi 21 février sur le nouveau patch qui est considéré par la communauté comme l’un des plus bouleversants jamais apporté par les développeurs et les équipes de Blizzard. En effet, les équipes vont devoir faire preuve d’un sang-froid hors du commun et prouver leurs capacités à apprivoiser la refonte du soutien le plus picked de la league à savoir Ange (ou Mercy en VO). Etant donné qu’elle était pratiquement verrouillée instantanément à chaque rencontre des deux côtés, l’évolution va forcer les équipes à faire preuve d’innovation et certainement à se tourner vers de nouvelles solutions pour le  plus grand plaisir des viewers.

Le nerf qu’elle subit dans le patch, notamment sur sa capacité Résurrection, devrait ainsi totalement redistribuer les cartes et permettre l’émergence de Moira et Ana ainsi que le retour sur les  devants de la scène de Lúcio. Par ailleurs, en retirant Ange/Mercy des métas, les joueurs vont devoir redoubler de talent pour éviter une élimination bien plus impactante dans le déroulé des matchs qu’auparavant. Un nerf attendu depuis fort longtemps sur cette Résurrection qui rendait  les combats trop longs voire ennuyeux. Pourtant, un engagement trop important ou mal calculé serait, dès lors, synonyme d’une perte significative d’avantage. En cause, les matchs pourraient devenir moins spectaculaires avec une hésitation logique à débuter les combats de la part des joueurs… Cependant, avec Moira et plus spécifiquement Ana, il ne serait pas surprenant de voir l’apparition de nouvelles formations composées de trois ou même quatre tanks sur certaines cartes.

owl_2_article
Cette bonne vieille Route 66 fait enfin son entrée dans la compétition.

Renaissance ?

Pour rappel dans ce Stage 1, les équipes avaient pour terrains de jeu favoris les cartes Dorado, Junkertown, Horizon Lunar Colony, Temple of Anubis, Ilios, Oasis, and Eichenwalde. Pour cette deuxième phase de la saison, Blizzard a fait le choix d’écouter et contenter la majorité des joueurs qu’ils soient amateurs, confirmés ou encore professionnels. Désormais, Hanamura, Volskaya Industries, Watchpoint : Gibraltar, Route 66, King's Row, Hollywood, Lijiang Tower et Nepal vont constituer le pool de map. L’introduction de ces nouvelles cartes devrait offrir à minima de nouvelles situations et stratégies qui vont contraindre les joueurs à travailler de nouveaux environnements mais aussi rafraichir globalement cette compétition. Notons tout de même l’absence de la très attendue Blizzard World qui devrait faire son entrée plus tard dans la compétition après avoir passé les phases de tests et la critique de la communauté.

Du côté des joueurs, une dose de fraicheur devrait également se faire sentir avec le mercato en cours. De nombreuses transactions et transferts sont prévus à l’image de l’intronisation d’une touche féminine dans cette saison avec Kim « Geguri » Se-Yeon chez les Shanghai Dragons ou de Dylan « aKm » Bignet confirmé pour faire ses débuts en Overwatch League chez les Dallas Fuel. On peut rappeler également l’attente de validation par Blizzard de l’arrivée de Russell « FCTFCTN » Campbell pour intégrer les Outlaws et renforcer leur ligne de Tank mais aussi les rumeurs concernant le finnois ex membre des Gigantti Joonas « zappis » Alakurtti pour Florida Mayhem et le transfert du sud-coréen  Kim « Rascal » Dong-jun des London Spitfire vers les Dallas Fuel.

Pour finir, Blizzard semble enfin avoir compris comment booster les audiences en fixant l’horaire de début des parties le samedi à 22 heures et en semaine à 1 heure du matin (GMT+1). De plus, dans l’optique de réduire la fatigue des joueurs et éviter de disputer plusieurs rencontres le même jour, les phases finales seront étalées sur deux jours : une demi-finale le samedi et une finale le dimanche à 22 heures (GMT+1).

 a