a

Prise de becs !

 

Prise de becs !

Les chouettes de We Have Org ont volé dans les plumes des aigles ce mardi 17 juillet. Après sa victoire fulgurante de 4 à 0 contre les Copenhagen Flames, Eagle Gaming était vu comme le favori de ce match. Néanmoins, les joueurs de We Have Org ont montré que leur travail acharné avait payé puisqu’ils ont réussi à tenir tête et finalement remporter cette rencontre très tendue sur le score de 3 à 1. Ainsi, c’est une seconde défaite en trois matchs pour les aigles qui devront rehausser leur niveau de jeu lors de ces prochaines semaines s‘ils souhaitent accéder à la suite de la compétition.

Première carte sur Lijiang Tower.

L’espoir est permis

Sur la première carte Lijiang Tower, Eagle Gaming aligne une composition 3-3 (3 supports-3 tanks) avec Superplouk sur Reinhardt, NiCOgdh sur D.Va, Hqrdest sur Zarya, Leaf sur Brigitte, HyP sur Zenyatta et Lilbow sur Lucio. En face, We Have Org adopte une composition miroir avec Midna sur Reinhardt, TwolzZ sur D.VA, Wayfast sur Zarya, Dannedd sur Brigitte, Kaas sur Moira et Jofi sur Lucio. Au sein du Control Center, les joueurs d’Eagle Gaming sont les premiers à s’accaparer la souveraineté du point. Bien que les chouettes récupèrent le contrôle du point durant quelques secondes, ce sont bien les aigles qui obtiennent la victoire sur le score de 100% à 34%, notamment grâce à une très bonne gestion des ultimates et beaucoup d’agressivité. Dans le Night Market, les deux équipes s’entrechoquent violemment, récupérant tour à tour le point. Finalement, les joueurs de We Have Org s’imposent de justesse 100% à 99%. La D.Va de TwolzZ aura été amplement décisive à l’image de son triple kill en fin de partie. Contre toute attente, lors de la dernière manche au niveau des jardins, les chouettes se dotent d’une composition axée sur trois DPS avec Wayfast sur Pharah, Dannedd sur Doomfist et TwolzZ sur Hanzo tandis que les joueurs français conservent leur configuration 3-3. Dès les premiers affrontements, la Pharah de Wayfast impose le rythme en profitant des quelques erreurs de placement des aigles. Même si Eagle Gaming offre une opposition sans concession en harcelant constamment les lignes adverses et en prenant par deux fois le contrôle de la zone. Au final, We Have Org triomphe avec un 100% à 72%. Dès lors, les chouettes prennent l’ascendant sur le match, 1 à 0.

Deuxième carte sur Eichenwalde.

Sous les tours du château d’Eichenwalde, We Have Org endosse le rôle d’attaquant et s’attribue une composition triple DPS avec Midna sur Orisa, Kaas sur D.Va, Wayfast sur Tracer, Dannedd sur Hanzo, TwolzZ sur Widowmaker et Jofi sur Mercy. Afin de profiter au maximum de la verticalité offerte par le terrain, les aigles se portent sur le duo Pharah/Mercy joué par Leaf et Lilbow. Pour compléter le dispositif défensif, SuperPlouk conserve son Reinhardt, tout comme Hqrdest sur Zarya et HyP sur Zenyatta. Quant à lui, NiCOgdh choisit Hanzo pour tenter de s’imposer dans un duel de sniper. Leaf enchaîne les kills à coup de roquettes boostées et permet à son équipe de sécuriser un long moment la zone du payload, en esquivant les flèches et les balles ennemies en profitant du couvert de la tour. We Have Org finit par trouver la faille dans cette défense alors que l’Overtime résonne. Les chouettes débloquent enfin le payload, mais ne disposant que de 2 minutes et 30 secondes, ils échouent peu après la herse sous le lead d’un Lilbow sur Lucio qui n’hésite pas à prendre des risques pour supprimer la Widowmaker de TwolzZ. Au changement de side, comme observé sur Lijiang Tower, les aigles utilisent une 3-3 avec comme subtilité HyP sur Moira plutôt que sur Zenyatta. Dans les rangs de l’opposition, We Have Org insiste sur cette triple DPS avec Wayfast sur Tracer, Dannedd sur Hanzo, TwolzZ sur Pharah, Midna sur Winston, Kaas sur Zenyatta et Jofi sur Mercy. Après une première tentative infructueuse, les aigles mettent en branle le payload grâce à une action collective réussie. Afin de stopper la progression des attaquants, We Have Org modifie sa composition en adoptant également une 3-3. Néanmoins, HyP fait un véritable massacre en touchant tous les joueurs adverses avec sa coalescence, permettant au payload d’avancer rapidement jusqu’à venir lécher de ses roues la marque des We Have Org. Dans un ultime sursaut, ces derniers viennent contester la victoire aux aigles, mais c’était sans compter le choc sismique du chevalier SuperPlouk qui permet à ses coéquipiers d’achever la résistance. Ainsi, Eagle Gaming se rassure en égalisant dans ce quadmap.

Troisième carte sur Volskaya.

Le doute s’installe…

Direction la Russie et l’usine Volskaya. Eagle Gaming choisit de défendre en premier avec l’entrée de GetAmazed à la place de Leaf et une classique 2-2-2 : SuperPlouk sur Winston, GetAmazed sur D.Va, NiCOgdh sur Hanzo, Hqrdest sur Widowmaker, HyP sur Zenyatta et Lilbow sur Mercy. Du côté des assaillants, We Have Org réitère sa 3-3. Et d’entrée de jeu, les aigles offrent une défense intraitable en occupant les hauteurs, les snipers trouvant de belles lignes pour éliminer les joueurs adverses. Cependant, les réjouissances pour les français sont de courte durée puisque l’attaque finit par aboutir sur ce point A durant l’overtime. Les assaillants en profitent alors pour « snowball » les aigles sur le point B. L’intégralité des chouettes finit « on fire » avec une time bank de 4 minutes et 32 secondes. Au changement de side, alors que la partie vient de débuter, Eagle Gaming tente d’embrouiller les esprits en permutant par deux fois ses héros. Au final, les aigles reprennent les mêmes héros que lors de la manche précédente. Seule petite modification, NiCOgdh passe sur Tracer. En défense, la composition évolue avec Midna sur Winston, TwolzZ sur D.Va, Wayfast sur Pharah, Dannedd sur Hanzo, Kaas sur Zenyatta et Jofi sur Mercy. Non sans peine, les aigles parviennent à obtenir le point A et continuent dans la foulée pour valider les deux tiers du point B. Après plusieurs échecs offensifs, Eagle Gaming verrouille le dernier tiers en utilisant une formation 3-3 pour une time bank d’une minute et 2 secondes. Une nouvelle fois en attaque, les aigles tentent le tout pour le tout. Ils essayent de s’infiltrer sans être vu jusqu’au point A, mais malheureusement, la vigilance de Midna et la réaction de ses coéquipiers permettent aux We Have Org de frapper lourdement Eagle Gaming. En définitive, les français chutent sans réussir à valider ne serait-ce qu’un tiers de ce point A. Les aigles doivent finalement réussir la défense de l’infini, à savoir tenir le premier tiers du point pendant 4 minutes 32. We Have Org, malgré une défense magnifique qui a tenu 4 minutes, remporte la carte d’assaut et s’offre la balle de match.

Quatrième carte sur Rialto.

Sur la carte d’escorte Rialto, Eagle Gaming abat son dernier atout, la quad-tank avec SuperPlouk sur Reinhardt, Hqrdest sur Zarya, NiCOgdh sur D.Va, Leaf de retour sur Roadhog, HyP sur Moira et Lilbow sur Lucio. En attaque, We Have Org continue sur sa 3-3 qui semble très efficace. En témoignent les premières échauffourées, alors que les aigles agressent leurs opposants à la sortie du spawn, les chouettes liquident la totalité de leurs adversaires en moins de 30 secondes. Le changement de Leaf sur Brigitte comme l’énorme phase défensive aux abords de la cathédrale ne suffisent pas à stopper définitivement l’avancée des assaillants qui s’octroient les trois checkpoints en overtime. Au changement de côté, les aigles s’acharnent en affichant une énième fois cette formation 3-3. En réponse, We Have Org aligne le Reinhardt de Midna, la Zarya de Dannedd, la D.Va de TwolzZ, la Moira de Kaas et la Pharmacy jouée par Wayfast et Jofi. La prise rapide des deux premiers checkpoints laisse entendre que l’heure de la révolte est venue pour les français. Cependant, les chouettes changent leur fusil d’épaule et se portent sur une composition miroir en 3-3 qui permet de renverser un long moment la vapeur. À moins d’une minute de l’overtime, les aigles se jettent héroïquement sur la défense adverse mais SuperPlouk puis Lilbow succombent, très vite suivis par 3 autres français. La dernière attaque est anecdotique, le payload restera bloqué à quelques mètres de la fin et les chouettes s’imposent ainsi sur le score de 3 à 1.

Dès lors, les joueurs de féfé et moonL vont devoir redoubler d’efforts sachant que le match suivant s’annonce difficile. Ainsi, le 23 juillet prochain à 22h, les français seront opposés aux joueurs russes des CIS Hope qui occupent la première place du classement avec 3 victoires et 12 manches remportées… Néanmoins, il faut rappeler que les aigles ont déjà gagné face à l’ourson astronaute sur le score de 2 à 1 en Contenders Saison 1.

 a