a

Reprise des hostilités au sein de l’OWL !

 

Reprise des hostilités au sein de l’OWL !

Alors que la première étape a pris fin avec la victoire aux playoffs des London Spitfire le dimanche 11 février dernier, l’Overwatch League reprenait ses droits dès ce jeudi 22 février. Bien que les derniers patchs aient considérablement modifiés les métas, le spectacle et les performances individuelles comme collectives étaient bien au rendez-vous. L’occasion également de voir de nouvelles têtes dans les formations alors que le mercato est toujours en cours.

owls2s1_1_article
Victoire éclatante des Dallas Fuel.

Sur les chapeaux de roues…

Enfin ! L’équipe des Dallas Fuel semble se réveiller et entrevoir la fin du long tunnel plein d’incertitudes, d’inconstance et de nombreuses défaites. Le recrutement de Dylan « aKm » Bignet au début du mois porte ses fruits dès la première manche contre les Shanghai Dragons puisque celui-ciest parvenu au score hallucinant de 22 éliminations sans mourir une seule fois. Le match s’est finalement soldé par un 3 – 1 en faveur des texans. Le début de cette seconde étape a également été marqué par le retour dans la compétition de Félix « xQc » Lengyel. Ce dernier avait fait l’objet d’une suspension pour propos homophobes portés à l’encontre d’Austin « Muma » Wimot, tank des Houston Outlaws. Cependant, dans la nuit de vendredi à samedi dernier lors du match contre Los Angeles Gladiators, son talent hors-norme a permis à Dallas de prendre l’ascendant sur son homologue adverse, Baek « Fissure » Chang-hyun, considéré comme l'un des meilleurs tanks de l'année 2017. Par ailleurs, l’arrivée chez les texans de Dong-jun "Rascal" Kim a aussi été remarquée et devrait permettre à l’équipe de redresser la barre dans l’optique de se dégager de cette neuvième place.

Classés 6ème, les Philadelphia Fusion signent une excellente performance avec deux cartons pleins contre les Florida Mayhem et les Boston Uprising. Si le premier match couronné par une victoire implacable contre une équipe en difficulté semble logique, le match contre Boston aurait pu se conclure sur une issue bien différente. Rappelons que lors de la dernière rencontre entre ces deux équipes, datée du 8 février, Boston avait ruiné la défense de Philadelphie avec un score de 4 – 0. Seulement, c’était sans compter l’arme secrète des Fusion à savoir Josue « Eqo » Corona qui a offert une prestation digne des plus grands DPS pour son premier match au sein de la formation.

owls2s1_2_article
Austin « Muma » Wimot, tank des Houston Outlaws.

Une histoire de revanche

Comment ne pas se rappeler des derniers matchs décisifs pour l’accession aux playoffs qui ont rythmés la dernière semaine de la première étape ? On s’en souvient, les Seoul Dynasty avait été privés de playoffs par les Valliant sur le score sans appel de 3 – 0, une défaite mal digérée par les tigres coréens qui se devaient de laver l’affront par une victoire éclatante. Avec en soutien Yang « Tobi » Jin-mo jouant maintenant Lucio, tant d'options se sont présentées à la star Kim « Fleta » Byung-sun qui variait entre Sombra et Soldier afin de contrer les stratégies des Valliant en fonction des maps. Au final, les Dynasty se sont imposés 4 – 0 face à des californiens incapables de pallier la problématique engendrée par le nerf de Mercy.

Tout comme les Dynasty, Houston s’est vu fermé la voie de la finale du stage one. Les London Spitfire avaient enterré les espoirs des texans sur un  3 – 1 avec en bonus, les larmes de déception du finnois Jiri « LiNkzr » Masalin. Les combats furent âpres entre les deux équipes classés 2ème pour Houston et 4ème pour Londres. Que ce soit Volskaya Industries avec 4 – 3 pour le club anglais, Nepal avec 2 – 1 pour les texans, Kings Row et son score de 4 – 3 en faveur de Houston ou encore les 2 rounds remportés à 1 par Londres sur Route 66, les deux clubs exposent tout leur art pour tenter de se départager. Avec Ilios en toile de fond pour les prolongations, les Outlaws grâce à Jacob "JAKE" Lyon et LiNkzr s’emparent rapidement du premier round. Dans le second, les londoniens Jun-ho « Fury » Kim et Ji-hyeok « birdring » Kim imposent leur style et semblent apporter la victoire à leur équipe sur un plateau d’argent. Cependant, c’était sans compter l’abnégation des Houston Outlaws qui capturent la zone alors que Londres avait atteint les 99%. Finalement, Houston bien packé parvient à garder le point et remporte la map tout comme la rencontre.

owls2s1_3_article
L’hommage des Florida Mayhem.

Faux départ mais jolies gestes

Rien ne semble profiler de meilleurs augures pour les trois derniers du classement à savoir dans l’ordre, San Francisco Shock, Florida Mayhem et Shanghai Dragons. Incapables toutes les trois de remporter un match, les équipes ont définitivement besoin de renouveaux, de sang neuf ou même d’un second souffle. Lanterne rouge de la compétition, Shanghai n’a toujours pas réussi à débloquer son compteur et stationne à 12 défaites contre 0 victoire. San Francisco parvient difficilement à 3 victoires contre 9 défaites et Florida Mayhem ne comptabilise qu’une seule victoire.

Pourtant, cette semaine, le club floridien s’est illustré pour deux actions. L’entrée de l’équipe ce vendredi 23 février face au New York Excelsior fut marquée par l’hommage des joueurs aux victimes de la la fusillade du 14 février dernier au Marjory Stoneman Douglas High School. Les regards baissés, ils ont respecté un moment de silence tout en portant l’écusson de l’école sur leur maillot. Une preuve de plus que l’eSport se montre solidaire... Par ailleurs, le match a également été bouleversé par l’énorme skill du suédois Kevyn « TviQ » Lindström qui, avec son Genji, est parvenu à éliminer en l’air une Pharah en renvoyant son projectile par la capacité Deflect du héros.

 a