a

Une fin inattendue pour l’OWL

 

Une fin inattendue pour l’OWL

À la suite de demi-finales très disputées, se sont rencontrées les deux équipes du haut de tableau à savoir Los Angeles Valiant, formation du joueur français SoOn, et le mastodonte New York Excelsior, vainqueur de deux étapes. Ces dernières se disputaient ainsi l’hégémonie de cette quatrième étape, laissant au passage sur le carreau les deux outsiders que sont Dallas Fuel et LA Gladiators. Dès lors, la saison régulière a pris fin sur la victoire éclatante des joueurs de LA Valiant sur le score de 3 à 1, brisant la domination exercée par NYXL lors de ces derniers mois de compétition. Retour sur ces phases finales de l’étape 4…

Replay de la demi-finale LA Valiant vs LA Gladiators.

Des demies au top !

La première demi-finale opposait les deux équipes sœurs de la cité des anges avec d’un côté LA Valiant et de l’autre, LA Gladiators, qui affichent toutes les deux une excellente quatrième étape avec 9 victoires contre une défaite. Outre l’enjeu d’une place en finale, les deux formations souhaitaient remporter « The Battle of Los Angeles » et ainsi asseoir une certaine forme de domination régionale sur cette fin de saison à l’instar des clubs londoniens de la Premier League de football. Dès le début de la rencontre, en muselant les ambitions offensives des Gladiators en amont du point A, les Valiant prennent l’ascendant sur le match en remportant la carte d’escorte Gibraltar sur le score de 3 à 0. Toutefois, sur Horizon Lunar Colony, le lion rugit et impose son rythme pour remporter la carte sur le score de 4 à 2. Sur la carte de contrôle, Lijiang Tower, ces derniers parviennent même à prendre la tête de la rencontre avec un 2-0. Au général, le score est alors de 2 à 1 lorsque les deux formations s’affrontent sur King’s Row. Une fois le payload débloqué, le cri de ralliement de la Valkyrie résonna et les Valiant réussissent à valider les 3 points. Galvanisée par cette manche remportée, LA Valiant propose une défense efficace, empêchant les Gladiators d’obtenir les précieux trois points. Dernière carte, Dorado. Si dans un premier temps LA Gladiators endigue de justesse la progression du payload vers le troisième checkpoint, l’équipe s’effondre totalement durant sa phase d’attaque, ne parvenant même pas à prendre le premier point, résultant sur un 3 à 0. Dès lors, LA Valiant se qualifie pour la finale d’étape sur le score général de 3 à 2, mais devra se montrer encore plus incisive si elle souhaite remporter le titre de champion d’étape…

Replay de la demi-finale Dallas Fuel vs New York Excelsior.

L’autre demi-finale fut également le théâtre de rebondissements imprévus, Dallas Fuel ayant démontré sa capacité à jouer au même niveau que les champions de la deuxième et troisième étape, les New York Excelsior. Ces derniers ont trébuché à plusieurs reprises lors de cette étape avec 7 victoires et 3 défaites, bien loin des séries de 9 matchs gagnés durant les deux étapes précédentes. Quant à Dallas Fuel, la formation texane affiche des statistiques plus mitigées avec 6 victoires et 4 défaites, obtenant son accession au dernier carré devant San Francisco Shock uniquement grâce à une différence de 6 manches remportées. La première carte Gibraltar a été revendiquée par NYXL sur le score de 4 à 3, notamment grâce aux tirs dévastateurs de Pine sur sa Widowmaker. Sur Horizon Lunar Colony, les deux formations s’affrontent avec un léger avantage pour NYXL qui obtient ce deuxième point sur le score de 1 à 0. À contrario, les joueurs texans, piqués au vif par ces deux cartes précédemment perdues, reviennent dans la course en remportant par deux fois la domination des points de contrôle sur Lijiang Tower.

Après avoir validé les trois points en attaque, Dallas Fuel redonne espoir à ses fans en étouffant chacune des incursions new-yorkaises sur la dernière section de King’s Row et ce, avec une relative facilité. Grâce à ce 3 à 2, la flamme bleue semble ravivée et se donne une chance d’obtenir un ticket pour la finale d’étape en égalisant, 2 partout. Malheureusement, Dallas Fuel cède sur la dernière carte, Dorado, face à des new-yorkais talentueux en défense comme en attaque… Score final, 3 à 2 en faveur de New York Excelsior. Les joueurs de Dallas Fuel n’auront pas démérité en tenant la dragée haute devant une équipe plusieurs fois championne d’étape qui se positionne incontestablement comme le leader de cette saison inaugurale de l’Overwatch League.

Replay de la finale Los Angeles Valiant vs New York Excelsior.

East Coast versus West Coast

Grande finale, la rencontre New York Excelsior/LA Valiant aura été le point le point d’orgue, vibrant et électrisant, de cette quatrième et dernière étape de la première saison régulière de l’Overwatch League. Dès la première manche sur la carte d’escorte Dorado, LA Valiant donne le ton en bloquant NYXL au niveau de la place du village, empêchant la formation de valider le moindre point. Plus incisif et précis dans leurs actions, les angelins obtiennent le précieux point et ouvrent la marque, emmenés par le duo de snipers implacables Agilities sur Hanzo/SoOn sur Widowmaker. Sur la deuxième carte, NYXL démontre sa supériorité sur Hanamura, un champ de bataille régulièrement remporté par les new-yorkais lors de cette édition 2018. Bien que l’assaut d’Excelsior soit contenu sur le point B, la longue phase d’attaque de LA Valiant aura été inefficace, n’assurant que partiellement le contrôle du point A. Dès lors, le score de la rencontre affiche une égalité parfaite avec 1 à 1. Les joueurs entament à nouveau les affrontements sur Oasis. La première manche disputée dans les jardins fut extrêmement serrée, mais est finalement remportée par la cité des anges, 100% à 99%. Toutefois, le deuxième round au niveau du centre-ville tourne rapidement à l’avantage de LA Valiant qui prend le large avec 2 cartes remportées sur le score de 100% à 36%.

Blizzard World, la quatrième carte est un véritable désastre pour New York Excelsior. Incapable de débloquer le payload face à une défense agressive menée par Los Angeles Valiant, l’attaque échoue sur un full hold. Au changement de side, malgré une défense présente sur le point, LA Valiant parvient à égaler le tiers marqué par NYXL et s’arroge une victoire définitive sur le score de 3 à 1. New York Excelsior, lessivée par son précédent match face à Dallas Fuel, échoue à la deuxième marche du podium. Cette quatrième étape aura, en quelque sorte, mis fin à l’hégémonie new-yorkaise, mais aussi prouvée que les formations qui ne sont pas 100% coréennes sont capables d’aller jusqu’au bout. LA Valiant s’adjuge le titre de champion d’étape et la part du lion des 125 000 dollars de cash prize, au même titre que London Spitfire (Étape 1) et New York Excelsior (Étapes 2 et 3).

stage4lavaliant_1_article
La victoire de LA Valiant sur New York Excelsior.

Tour d’horizon des playoffs

La fin de la saison régulière ne signe pas pour autant un arrêt définitif de la compétition de l’Overwatch League. Sur les douze équipes, 6 sont qualifiées pour les playoffs, afin de déterminer le champion incontesté de l’OWL, mais aussi de se départager un million de dollars en prize pool. Les équipes qui participeront à ces dernières réjouissances sont les champions de la division Pacifique, Los Angeles Valiant et ceux de la Division Atlantique à savoir New York Excelsior, mais aussi les quatre autres structures à obtenir leur place au classement général que sont Boston Uprising (3ème), Los Angeles Gladiators (4ème), London Spitfire (5ème) et Philadelphia Fusion (6ème). Les champions des deux divisions bénéficieront d’un léger avantage grâce à la formule choisie par Blizzard en étant d’office qualifiés pour les demi-finales. Les quarts de finale opposeront Boston Uprising à Philadelphia Fusion et Los Angeles Gladiators à London Spitfire. Toutes les rencontres se dérouleront de la manière suivante : des matchs aller-retour (un troisième envisagé en cas d’égalité) où chaque match est joué en Bo5.

Le premier match entre Boston Uprising et Philadelphia Fusion est programmé pour le 11 juillet prochain à 2h du matin (CEST) avec un match retour le 13 juillet à 23h (CEST) et une potentielle troisième rencontre prévue à 4h du matin (CEST). Le deuxième quart de finale opposant Los Angeles Gladiators à London Spitfire a aussi été planifié dans les détails avec un premier clash le 11 juillet à 4h du matin (CEST), le second organisé le 14 juillet à 22h (CEST) et un dernier, si besoin, plus tard ce même jour à minuit (CEST). Les dernières phases des playoffs auront lieu les 27 et 28 juillet au Barclays Center à New York, au sein duquel quelques 19 000 personnes viendront assister à l’événement.

 a